Plaque silico-calcaire autoclavee MASTERIMPACT RH 2B. A - long. 2,5m x larg. 1,2m x ep. 9mm
Plaque silico-calcaire autoclavee MASTERIMPACT RH 2B. A - long. 2,5m x larg. 1,2m x ep. 9mm
À partir de

Le prix est susceptible de changer en fonction de l’endroit où vous vous trouvez, en ajoutant votre adresse de chantier vous garantissez l’affichage des prix définitifs de votre commande.

15,03 €/ m2 TTC
Prix à l’unité 45,11 €
Comparer Comparer
MASTERIMPACT RH 2B. A - long. 2,5m x larg. 1,2m x ep. 9mm

14 articles trouvés

Asc. Desc.
Page

14 articles trouvés

Asc. Desc.
Page

Les panneaux en polystyrène expansé, extrudé ou en polyuréthane

L’isolation thermique et acoustique des murs d’un bâtiment garantit la réalisation d’économies d’énergie substantielles et l’atteinte d’un meilleur confort. Le choix du matériau isolant est vaste, entre isolants minéraux, naturels, biosourcés ou synthétiques. Pour identifier l’isolant qui convient le mieux au projet de travaux de rénovation ou de construction, il suffit de procéder à une comparaison des performances de chaque type d’isolant.

En ce qui concerne les isolants synthétiques, ce sont des produits d’isolation en plastiques alvéolaires qui regroupent plusieurs types d’isolants : le polystyrène expansé (PSE), le polystyrène extrudé (XPS), le polyuréthane (PU) et le polyisocyanurate (PIR). Découvrez dès maintenant quelles sont les caractéristiques des panneaux isolants synthétiques et comment s’en servir pour l’isolation des murs intérieurs.

Qu’est-ce qu’un isolant en polystyrène ?

Le polystyrène est un polymère dérivé du pétrole qui, une fois mélangé à un gaz, devient un matériau très léger, solide et dur. Sous forme de mousse plastique rigide, ce produit est particulièrement utilisé pour l’isolation thermique et acoustique des murs par l’intérieur, puisque sa résistance thermique est plus importante que celle de la laine de bois, la laine de verre ou la laine de roche.

La principale différence entre le polystyrène expansé et le polystyrène extrudé réside dans les procédés de fabrication : le polystyrène expansé est produit à partir de billes de polystyrène solides réchauffées à la vapeur d’eau, tandis que les billes du polystyrène extrudé sont mélangées avec un agent gonflant.

Le polystyrène expansé (PSE) 

Le polystyrène expansé est constitué en majeure partie d’air, ce qui en fait un matériau très léger et peu dense. Il est efficace pour l’isolation du sol, de la toiture, des combles ou des murs. La résistance thermique du polystyrène expansé est élevée : il s’agit d’ailleurs du principal critère d’évaluation de la performance de tout type d’isolant. La résistance thermique est calculée en fonction de l’épaisseur du produit et de sa conductivité thermique (lambda). Son lambda, mesure la plus parlante en isolation thermique, est de 0,035 alors que celui de la laine est de 0,040. Or, plus le lambda est faible, plus l’isolant est efficace.

Outre le polystyrène expansé et le polystyrène extrudé, on retrouve également le polystyrène graphité. Ce produit est obtenu par la transformation du polystyrène expansé : les particules de graphite intégrées au PSE lui apportent une capacité d’isolation supérieure.

Le polystyrène extrudé (XPS)

Malgré un processus de production qui pollue davantage que celui du PSE, le polystyrène extrudé XPS est un matériau plus dense qui présente une forte capacité de résistance à l’humidité et à l’air. Il est donc parfaitement adapté pour l’isolation intérieure comme pour l’isolation extérieure. Sa résistance thermique est plus élevée que celle du PSE avec un lambda de 0,030, ce qui explique son prix de vente supérieur à celui du PSE.

Qu’est-ce qu’un isolant en polyuréthane (PU) ?

Le polyuréthane est produit à partir de composants issus de la chimie du pétrole. Sous forme de mousse ou de panneau rigide, le polyuréthane est considéré comme le matériau isolant le plus efficace et polyvalent du marché. Grâce à une importante résistance thermique (avec un lambda de 0,020) et à une capacité de résistance aux charges, aux impacts et à l’humidité, le polyuréthane peut être utilisé comme isolant thermique pour les installations en intérieur comme en extérieur (sols, toiture, combles, terrasses, etc.).

Bien que vendu à un prix plus élevé que celui des autres isolants, le polyuréthane peut être posé en petite quantité tout en présentant un haut niveau de performance thermique. Le polyuréthane se positionne donc en tête du classement des isolants selon leurs performances thermiques.

Il est également possible de trouver sur le marché des isolants le polyisocyanurate (PIR). Le PU et le PIR diffèrent quant à la proportion des éléments qui les composent. Le PIR est doté de propriétés améliorées qui le rendent d’autant plus performant pour l’isolation thermique d’un mur.

Parmi ces trois matériaux isolants synthétiques, lequel choisir ?

Isoler un bâtiment avec des matériaux synthétiques, c’est profiter d’un excellent rapport prix-performance et s’assurer d’installer des produits isolants insensibles à l’humidité, légers, durables et adaptés à tout type de mur.

Malgré leurs qualités d’isolation thermique, ces produits synthétiques sont extrêmement polluants, peu respirants, très sensibles au feu, peu efficaces pour l’isolation acoustique et peuvent être dégradés par les rongeurs.

Afin de choisir parmi ces trois matériaux, un des critères à considérer est le rapport épaisseur-performance : à épaisseur égale, la performance d’isolation est plus importante avec l’isolant en polyuréthane. Si l’on raisonne autrement, cela signifie donc qu’il faut moins d’épaisseur d’isolant pour une même performance.

Les isolants en polystyrène et en polyuréthane peuvent parfaitement être associés à d’autres matériaux isolants, tels que :

  • la laine de verre, la laine de bois et la laine de roche ;
  • l’ouate de cellulose ;
  • les silicates de calcium qui sont particulièrement efficaces pour lutter contre l’humidité.

Parmi les fabricants de panneaux en polystyrène et en polyuréthane, vous retrouvez le groupe Soprema mais aussi Knauf, Isover, Recticel Insulation et Siniat. Pour tout renseignement sur la gamme de produits disponibles sur le site ou pour demander un devis, veuillez contacter l’équipe experte de Cmesmat afin qu’elle vous accompagne dans votre projet d’isolation.

Comment poser un panneau en polystyrène ou en polyuréthane ?

Un panneau en polystyrène ou en polyuréthane peut être installé sur les murs intérieurs par le biais des techniques :

  • d’isolation par doublage collé: le panneau isolant est associé à une plaque de plâtre et le complexe est directement collé sur le mur à isoler ;
  • d’isolation par application directe des panneaux sur le mur, pourvu qu’il soit doté de membranes hydrofuges.

Aujourd’hui, les murs sont à l’origine de 25 % des déperditions thermiques d’un bâtiment. Leur isolation est donc devenue indispensable pour réduire les factures énergétiques et assurer le confort du ménage. La technique considérée comme l’une des plus efficaces et rentables est celle du doublage collé.

Les complexes isolants sont composés d’un panneau en polystyrène ou en polyuréthane et d’une plaque de plâtre qui sert de contre-cloison. Directement collés au mur, ces panneaux de doublage permettent un gain de temps, d’argent et de surface habitable.