Tout savoir sur les enduits de finition de façades

En maçonnerie, la catégorie des enduits de finition regroupe tous les matériaux destinés à être appliqués sur un support, qu'il s'agisse d'un mur en pierre, en béton, en plâtre ou en briques.

Sur une façade de maison ou tout autre type de bâtiment, l'application d'un enduit de finition a plusieurs objectifs : protéger les murs extérieurs, uniformiser la surface du support et donner un aspect décoratif final. Le choix d'un enduit de façade est donc particulièrement important, dans la mesure ou sa couleur et sa technique d'application vont décider du caractère esthétique d'une maison, entre rustique, traditionnel, moderne, lisse ou texturé.

Nous vous proposons donc un guide complet sur les enduits de façade, pour mieux comprendre ce dont il s'agit, savoir comment les utiliser et déterminer le choix le plus approprié, à l'occasion de travaux de construction d'une maison ou de ravalement d'une façade.

Qu'est-ce que l'enduit de finition de facade ?-1

Les différents types d'enduits de finition de façade

Quels que soient son type et ses caractéristiques, un enduit de finition est constitué d'une base (mortier de ciment, chaux ou plâtre) et d'un liant. Il existe 3 types de liants pour enduits : l'enduit liant gypse, qui concerne les enduits à base de plâtre, l'enduit liant hydraulique, dont la prise s'effectue au contact de l'eau (chaux hydraulique, ciment et mortier mélangeant chaux et ciment), puis l'enduit liant aérien qui prend par exposition à l'air (chaux grasse).

Chaque type d'enduit répond à une mise en œuvre particulière, qui doit être suivie à lettre en fonction du support, dans les règles de l'art de la maçonnerie. De ce fait, le choix d'un enduit de façade doit correspondre au support de la façade à protéger ou à rénover. De plus, chacun de ces enduits n'offre pas les mêmes possibilités en matière de choix de finitions.

Dans le cas d'un projet de construction ou de rénovation pour lequel le propriétaire a un avis clair, précis et arrêté sur l'aspect qu'il souhaite donner à sa façade, il est donc impératif de choisir un type d'enduit permettant d'obtenir ce rendu esthétique, dès l'établissement du devis.

Pour être complet, il faut également distinguer l'enduit de façade monocouche de l'enduit multicouche. En effet, comme son nom l'indique, l'application d'un enduit hydraulique monocouche se fait en un seul passage, tandis que l'application des enduits à base de plâtre, de chaux hydraulique ou de chaux grasse nécessite 3 couches successives, en respectant un temps de séchage entre chacune de ces couches.

Application d'un enduit de finition

Dans la pratique, l'application d'un enduit de finition sur une façade se fait donc en fonction du type d'enduit choisi.

Un enduit hydraulique monocouche peut être appliqué sur tout support à base de béton, de briques, de moellons, de brique ou de parpaing. La mise en œuvre, en une ou deux passes sans durcissement, se fait le plus souvent mécaniquement, par l'intermédiaire d'une machine à projeter, sachant que l'utilisation d'un enduit de finition monocouche est généralement réservée à une construction neuve. Dans ce cas, il faut attendre au moins 28 jours entre la fin des travaux de maçonnerie de la façade et l'application de l'enduit monocouche.

L'épaisseur minimale de l'enduit doit être de 12 à 25 mm après finition, de façon à garantir une couche de 10 mm en tous points du support.

Pour les enduits multicouches, l'application se fait donc en trois couches : une couche d'accrochage, une couche de corps d'enduit puis une couche de finition. Les temps de séchage entre chaque couche sont les suivants : 48 à 72 heures pour la première couche, qui peut être plus riche en ciment de façon à accélérer le temps de séchage. La deuxième couche, le corps d'enduit, exige un séchage d'environ une semaine avant l'application de la couche de finition, qui sera définitivement sèche après 6 à 8 semaines.

Dans tous les cas, quels que soient le type d'enduit et le type de support, il est impératif d'effectuer l'application de l'enduit de finition uniquement lorsque la température extérieure est comprise entre 8 ° et 30 °, sur un support humidifié ou par temps de pluie. En respectant tous ces critères techniques, l'enduit de finition sera donc un parfait matériau d'isolation, de protection et de décoration d'une façade.

Qu'est-ce que l'enduit de finition de facade ?-2

Quel type de finition choisir ?

Le choix du type de finition est considéré comme celui étant le plus important, car il impacte l'aspect des façades après application de l'enduit, au niveau de la teinte et du style décoratif, qui peut aller d'un aspect totalement lisse à un aspect très texturé et en relief, souvent appelé crépi.

L'enduit taloché

L'enduit est appliqué avec une taloche ou avec une machine de façon à obtenir une finition quasiment lisse. Simple à mettre en œuvre, l'enduit taloché est généralement accessible à meilleur prix que les autres techniques d'application.

L'enduit gratté

L'enduit gratté est également appliqué avec une taloche, puis il est griffé à l'aide de grattons. Ce type de finition donne un aspect uniforme avec quelques irrégularités. L'enduit gratté est considéré comme étant plus fragile que l'enduit taloché. Par conséquent, il convient de l'appliquer sur un support adapté : béton, pierres ou briques.

L'enduit projeté

L'enduit est projeté sur la façade par une machine et laissé à l'état brut, prenant l'aspect d'un crépi. Le plus souvent utilisée sur des murs en parpaings ou béton, la projection mécanique est rapide et moins contraignante.

L'enduit ribbé

Après application à la taloche, du granulat est intégré à l'enduit. Le grain est alors révélé par le passage de la taloche, laissant apparaitre de légères aspérités.

L'enduit lissé

L'enduit de finition est serré avec une lisseuse, ce qui donne à la façade un aspect lisse et uniforme, qui ne retient pas la poussière. Cette finition permet donc de moins subir l'effet de vieillissement et de changement de couleur de la façade, contrairement aux finitions avec relief ou crépi.

L'enduit écrasé

Pour ce type de finition, l'enduit est projeté sur la façade avec une machine, puis il est légèrement écrasé à la taloche. L'aspect final est celui d'un crépi avec des aspérités aplaties.

La couleur des enduits de finition

En plus de l'aspect esthétique, le choix de l'enduit de finition permet de fixer la teinte ou la couleur de la façade. Sur ce point, la palette des possibilités est très large : blanc, gris, ocre ou jaune, permettant de donner à une maison un style contemporain, traditionnel ou régional. Les couleurs claires donnent un aspect plus aérien, tandis que les tonalités foncées renforcent la présence du bâtiment dans le paysage.

Il est aussi possible de jouer avec les différents types de finitions pour apporter des contrastes et des textures aux façades.

Nous vous recommandons ces autres pages :