Tout savoir sur l’enduit de finition pour un mur extérieur

On a beau habiter l’intérieur et y passer le clair du temps, la façade d’une habitation n’est pas accessoire. Les murs extérieurs sont en quelque sorte ce qu’on peut appeler la carte d’identité d’une maison, d’autant plus que l’aspect extérieur peut notamment renseigner sur ses hôtes, leurs goûts, leurs habitudes, et peut même constituer une motivation pour y entrer.

Le choix des composantes et des couleurs des murs extérieurs est donc primordial pour tout projet de construction ou de rénovation. L’enduit de finition est l’un des principaux matériaux utilisés à cet effet. Qu’est-ce que l’enduit de finition ? Nous vous faisons découvrir le matériau, notamment dans son usage sur les murs extérieurs.

Qu'est-ce que l'enduit de finition pour un mur extérieur ?-1

Définition de l’enduit de finition pour un mur extérieur

L’enduit de finition est une couche unique ou multiple de mortier utilisée pour compléter le matériau principal de construction d'un mur extérieur. Il intervient en fin de travaux, pour habiller et améliorer l’aspect du mur. Son rôle et son utilité se remarquent à plusieurs niveaux.

Enduit de finition : l’outil de protection du mur extérieur

Le premier rôle d’un enduit de finition est de reboucher les trous et fissures du mur pendant la construction ou la rénovation. Au cours des travaux de construction, de nombreuses ouvertures sont creusées intentionnellement ou par maladresse dans les murs. Par ailleurs, l’action du temps et les intempéries finissent aussi par y laisser des lézardes. L’enduit de finition est donc utilisé pour corriger les usures et renforcer les murs extérieurs.

Enduit de finition : l’accessoire décoratif

En plus de la protection qu’il offre au mur extérieur, l’enduit de finition est utilisé pour son esthétisme. Le matériau sert à mettre en valeur le mur extérieur, par le fait qu’il supprime les défauts et aspérités qui y figurent. Cependant, il est courant que l’enduit soit lui-même recouvert d’une finition particulière telle que de la peinture.

Les types d’enduits de finition pour un mur extérieur

Généralement, les enduits de finition pour mur extérieur se rangent en deux grandes catégories.

L’enduit monocouche

Il s’agit d’un enduit prêt pour l'emploi. Son application se fait soit à la main levée, soit avec une machine à projeter. Pour l’utiliser, on n’a besoin que d’un seul produit, qui sert à la fois à reboucher les fissures et à protéger le mur. L’enduit monocouche peut s’appliquer en une seule couche ou en deux.

L’enduit classique

Composé de liants hydrauliques, l’enduit traditionnel s’applique en trois couches s’il est posé manuellement, ou en deux couches lorsqu’il est projeté mécaniquement.

À ces différents types d’enduits de finition pour mur extérieur, s’ajoutent d’autres déclinaisons du matériau destinées à résoudre des problèmes spécifiques. Il s’agit de l’enduit de rebouchage, de l’enduit de lissage ou de l'enduit isolant.

Les différentes finitions disponibles

Selon le mode d’application utilisé, l’enduit pour mur extérieur peut prendre plusieurs aspects à savoir :

  • l’enduit taloché : il est appliqué à la taloche et donne au mur extérieur une surface lisse, mais avec des traces laissées volontairement ;
  • l’enduit gratté : son application se fait à la taloche. Mais dans ce cas, on se sert d’un gratton pour en griffer la surface ;
  • l’enduit ribbé : il permet d’avoir une finition granulée ;
  • l’enduit lissé : il confère au mur un aspect lisse et sans aspérités ;
  • l’enduit projeté : il est projeté à la machine puis laissé en l’état brut.

Les composantes d’un enduit de finition

Pour permettre l’adhérence de l’enduit sur le support qui l’accueille, on fait appel aux liants, qui sont des composants indispensables d'un enduit de finition. Ils sont choisis en fonction du matériau utilisé pour ériger le mur extérieur. Ainsi, qu’il s’agisse de béton, de pierre ou autre matériau, on a le choix entre :

  • le liant gypse : il est utilisé pour appliquer les enduits à base de plâtre. L’application se fait en 3 couches consécutives, sans pause ;
  • le liant hydraulique : ce type de liant s’utilise pour les enduits appliqués sous l’eau ou en contact avec l’eau. Il intervient pour l’application de la chaux hydraulique, d’enduits à base de ciment ou fabriqués à partir d’un mélange de chaux et de ciment. On l’applique en trois couches de mortier bâtard ;
  • le liant aérien : il est indispensable pour l’usage des enduits exposés à l’air tels que la chaux grasse.

Qu'est-ce que l'enduit de finition pour un mur extérieur ?-2

Les critères de choix d’un enduit pour mur extérieur

Pour bien choisir un enduit mural, plusieurs critères entrent en jeu. Les repères de qualité tournent autour de :

  • la résistance mécanique : les enduits de façade les moins résistants sont de la classe de support I, les plus résistants sont de la classe IV ;
  • la capacité de l’enduit à absorber l’eau de pluie et à gérer l’humidité ;
  • la perméabilité : qui correspond à la propriété de l’enduit à laisser passer la vapeur d’eau ;
  • les prescriptions de mise en œuvre ;
  • la couleur ;
  • etc.

L’autre critère qui doit guider le choix d’un enduit mural est le matériau du mur. Le type d’enduit utilisé doit être adapté au support sur lequel il est appliqué.

Les étapes de la pose d’un enduit de finition pour mur extérieur

Après le stade du choix de l’enduit mural vient celui de la pose. Celle-ci se fait en plusieurs étapes, à savoir :

  • la préparation : le mur est nettoyé à la brosse et débarrassé des maçonneries. On procède à son humidification, surtout pour la mise en œuvre d’un enduit en ciment.
  • la projection de gobetis : il s’agit d’un enduit clair utilisé en sous-couche pour l’application de l’enduit proprement dit ;
  • la mise en place des repères d’épaisseur, qui permet de choisir le dosage juste. Pour ne pas se décoller, l’enduit mural doit être épais de 1,5 à 2 cm ;
  • l’application de l’enduit, selon le mode d’application choisi ;
  • le tirage de l’enduit, qui se fait au moyen d’une règle ;
  • le lissage de l’enduit : on procède au rebouchage des éventuels trous laissés à la surface ;
  • le talochage : à l’aide d’une taloche, on fait le nivellement de la surface du mur ;
  • le crépissage : cette étape n’est pas obligatoire et dépend de la finition voulue.

Le coût d’un enduit mural extérieur

L’enduit est un matériau de premier choix utilisé pour renforcer les murs ou pour leur redonner de la jeunesse et de l’éclat. Le devis pour l’enduit de finition de mur extérieur varie en fonction du type de matériau choisi, puisque le prix moyen d’un enduit de façade s’estime au m². Ainsi, pour un enduit de façade, on peut dépenser entre 20 et 80 € le m², pose comprise. Pour une application réussie, il est recommandé de se faire aider par un maçon, un peintre ou un façadier.

Nous vous recommandons ces autres pages :