Quelles sont les subventions pour l’isolation d’une maison ou appartement ?

Vous comptez entreprendre des travaux de rénovation énergétique pour améliorer votre confort au sein de votre logement et réaliser des économies d’énergie. Vous êtes conscient qu’il y a beaucoup à faire. Après la pose de votre chaudière haute performance, place à l’isolation thermique et phonique des murs, des fenêtres, des sols, du toit et des combles. MaPrimeRenov', prêt à taux zéro, primes de l’Agence nationale de l’habitat (Anah), TVA réduite, chèque énergie, exonération de la taxe foncière, réduction d’impôt : les aides financières et autres mécanismes lancés par l’État pour encourager les travaux de rénovation énergétique sont nombreux. Lesquels concernent les travaux isolation thermique et acoustique ? Comment savoir si vous êtes éligible et les solliciter ? Le point sur les aides financières octroyées dans le cadre de l’isolation d’une maison ou d’un appartement.

Quelles sont les subventions pour l'isolation d'une maison ou appartement ?-1

MaPrimeRénov’, la subvention qui remplace le crédit d’impôt

Cette aide financière est entrée en vigueur début 2020 pour substituer le crédit d’impôt transition énergétique. Elle n’est pas réservée uniquement aux revenus modestes. Il s’agit d’un des dispositifs phares de l’Anah (Agence nationale de l’Habitat).

  1. Tous les ménages peuvent en bénéficier.
  2. Le montant de la prime est variable.
  3. Il dépend principalement de deux critères :
    • le caractère des travaux,
    • les revenus du ménage.

Pour des travaux à finalité clairement écologique comme l’isolation d’une maison ou d’un appartement, vous pouvez par conséquent obtenir une prime généreuse, à condition que les travaux soient réalisés dans votre résidence principale (copropriétés incluses).

Financer l’isolation de son logement avec l’éco-prêt à taux zéro

Le principe de cette aide financière pour la rénovation de l’habitat est simple. Vous souhaitez emprunter une somme d’argent pour financer vos travaux d’isolation, mais vous ne disposez d’aucun apport et vous ne voulez pas payer d’intérêts. Pour avoir accès à l’éco-prêt à taux zéro, le logement doit être une résidence principale dont la construction s’est achevée avant le 1er janvier 1990.

Chèque énergie, un dispositif pour les revenus modestes

Le chèque énergie a été créé pour soutenir les ménages aux revenus modestes qui ont des difficultés à payer leurs factures d’énergie. Cette aide financière est aussi accordée pour financer des travaux de rénovation énergétique comme l’isolation des murs, des fenêtres, du sol, du toit ou des combles. Pour y accéder, vous devez confier la réalisation de vos travaux à un artisan reconnu garant de l’environnement (RGE). Le chèque énergie est cumulables avec d’autres subventions. Pour le paiement des factures, les bénéficiaires peuvent utiliser leurs chèques via Internet et payer directement leur fournisseur d’électricité et/ou de gaz.

Quelles sont les subventions pour l'isolation d'une maison ou appartement ?-2

La TVA réduite pour les travaux d’amélioration du logement

Si vous souhaitez améliorer l’isolation thermique ou acoustique de votre logement, vous pouvez également réaliser des économies en payant une TVA réduite à 5,5 %. Pour ce faire, votre maison ou appartement doit être construit depuis au moins deux ans. Il peut d’agir d’une résidence principale ou secondaire.

L’autre aide financière de l’Anah Habiter Mieux Sérénité

L’aide « Habiter Mieux Sérénité » est concédée aux ménages qui ont des revenus modestes pour les aider à financer leurs travaux de rénovation énergétique. Pour l’amélioration de l’isolation thermique et/ou acoustique du logement, le montant de l’aide peut s’élever jusqu’à 18 000 €. La somme accordée est proportionnelle à la facture des travaux. Cette aide financière de l’Anah ne concerne que les résidences principales, maisons ou appartements, qui ont été achevées il y a au moins 15 ans à compter de la date de dépôt du dossier. Elle ne peut pas être cumulée avec l’autre subvention de l’Anah MaPrimeRénov’. En revanche, elle est cumulable avec d’autres subventions, comme l’éco-prêt à taux zéro, la TVA à taux réduit et le chèque énergie.

Coup de pouce, prime spéciale pour l’isolation et le chauffage

« Coup de pouce économies d’énergie » est une aide financière cumulable avec d’autres subventions pour obtenir un plus grand financement pour ses travaux. Elle se décline en deux volets, isolation et chauffage. Seuls les ménages aux revenus modestes en condition de précarité énergétique peuvent la solliciter. La somme accordée est versée directement par le fournisseur d’énergie. L’aide « Coup de pouce économies d’énergie » peut être combinée avec certains autres dispositifs comme l’éco-prêt à taux zéro et MaPrimeRénov’.

Certificats d’économies d’énergie

Les certificats d’économies d’énergie (CEE) sont des attestations que les fournisseurs d’énergie présentent aux autorités pour leur prouver qu’elles tiennent leurs engagements en matière de consommation d’énergie. Les prestataires concernés apportent leur soutien aux propriétaires et aux locataires qui souhaitent effectuer une amélioration dans leur logement qui a pour finalité la réduction de la consommation énergétique. Les travaux éligibles incluent par exemple l’installation d’un appareil de chauffage haute performance ou de panneaux solaires, ainsi que tous les travaux d’isolation. Le soutien peut se faire par un diagnostic gratuit, un prêt à un taux réduit, une prime ou la recommandation d’artisans RGE de confiance.

Achat de logement et réduction d’impôt

Les investisseurs qui viennent d’acheter un bien immobilier peuvent bénéficier d’une réduction de l’impôt sur le revenu dans le cadre de la loi Denormandie s’ils réalisent des travaux de rénovation. Ce dispositif est seulement octroyé dans certains secteurs géographiques qui figurent dans le programme « Action cœur de ville » pour stimuler le marché immobilier dans des zones ciblées. Autre condition indispensable pour bénéficier de cette aide financière : le montant des travaux d’amélioration doit représenter au moins 25 % du prix d’achat du logement.

Exonération de la taxe foncière et aides locales

Si vous réalisez des travaux d’isolation dans votre maison ou votre appartement en tant que propriétaire ou locataire, vous pouvez être exonéré de la taxe foncière totalement ou partiellement pendant une période déterminée. Il existe d’autres aides financières concédées par les municipalités. Renseignez-vous auprès de la mairie de votre ville pour connaître les dispositifs auxquels vous pouvez accéder en réalisant des travaux d’isolation. Vous pouvez également contacter l’Agence nationale pour l’information sur le logement (ANIL) pour en savoir plus sur toutes les subventions destinées à financer une partie ou la totalité des travaux de rénovation dans les logements.

Avant d’entreprendre vos travaux d’isolation des murs, des fenêtres, du sol, du toit ou des combles, recueillez toutes les informations nécessaires pour savoir quelles aides financières vous pouvez solliciter auprès de l’État, de l’Anah, des collectivités locales et des fournisseurs d’énergie. Regardez de près quelles aides peuvent être combinées, afin de faire le bon choix et de vous orienter vers celles qui sont cumulables avec d’autres dispositifs.

Nous vous recommandons ces autres pages :