Comment poser des plaques isolantes sur un mur ?

De la mousse au soufflage de flocons en passant par les panneaux rigides isolants, il existe plusieurs façons d’isoler sa maison ou son appartement. Une bonne isolation thermique et acoustique d’une habitation se réalise par étapes. Les revêtements isolants doivent être posés là où se produisent les déperditions de chaleur : sous les planchers entre le sol et la dalle de béton, autour des fenêtres, dans les combles et au niveau de la toiture (par l’intérieur ou l’extérieur). L’isolation des murs est également très importante pour conserver la chaleur dans les pièces de vie et absorber les bruits provenant de l’extérieur (rue, avions, bus, voitures), des autres pièces du logement et des appartements voisins dans un immeuble. Il existe de nombreux matériaux qui affichent une excellente performance thermique pour isoler les cloisons comme les laines minérales (laine de verre, laine de roche), le polystyrène expansé, le polystyrène extrudé, le polyuréthane et la fibre de bois. Tous ces matériaux isolants sont vendus sous forme de rouleaux pour l’isolation des planchers, mais aussi sous forme de plaques rigides adaptées aux murs.

Comment poser des plaques isolantes sur un mur ?-1

Collage de plaques rigides isolantes avec mortier adhésif

Certaines cloisons ont un support qui permet le collage des panneaux rigides isolants en laine de verre, en laine de roche, en polystyrène, en polyuréthane ou en fibre de bois sans préparation particulière. Vous venez d’acquérir vos plaques rigides et vous désirez isoler vous-même les murs intérieurs de votre maison ou appartement ?

Avant d’initier vos travaux d’isolation, aérez au maximum toutes les pièces. Munissez-vous de gants résistants qui vous permettront de manipuler vos outils et vos panneaux en toute sécurité, d’une scie égoïne pour découper vos plaques et d’un platoir pour le travail de finition après application du mortier adhésif. D’ailleurs, pourquoi ne pas commencer par une évaluation de la qualité du mortier ? Appliquez une petite quantité sur une planche. Vous vous familiariserez ainsi avec sa texture, et aurez une meilleure idée de la quantité à utiliser et du temps de séchage. Votre test a été concluant ? Place à la pose de vos plaques rigides isolantes en respectant les différentes étapes à suivre :

  1. Mesurez à l’aide d’un mètre la hauteur et la longueur du mur à isoler. Astuce : vos panneaux rigides seront placés dans le sens de la hauteur à un cm du sol et à un cm du plafond. Ces deux centimètres sont par conséquent à déduire du calcul de la hauteur.
  2. Uniformisez le support avant le collage. Profitez de la mesure pour étudier de près la qualité de vos murs intérieurs, pour localiser les imperfections comme les trous et les fissures. Ces imperfections doivent impérativement être gommées, les problèmes d’humidité résolus avant la pose des plaques isolantes. Un mur parfaitement lisse est l’une des clés du succès de la pose de plaques rigides isolantes, de leur performance thermique/acoustique et de leur longévité.
  3. Avec vos gants bien ajustés, découpez vos panneaux rigides. Certaines plaques demandent plus de patience que d’autres selon le matériau utilisé et l’épaisseur de la plaque.
  4. Déposez plusieurs petits tas de mortier adhésif sur vos plaques rigides ou directement sur le mur. Calculez un espace d’environ 30 cm entre les tas dans le sens de la longueur, de 15 cm dans le sens de la hauteur. L’application du mortier peut se faire directement sur le support (cloison).
  5. Placez 2 ou 3 cales en bois au sol contre le mur sur lequel vous allez poser vos plaques rigides isolantes.
  6. Installez délicatement votre panneau rigide en ajustant en premier la partie supérieure en utilisant le plafond comme référence.
  7. Laissez votre plaque rigide reposer sur les cales et exercez une pression contre le mur pour faciliter l’adhésion au support.
  8. Laissez sécher et retirez les cales.
  9. Vérifiez la qualité de fixation et localisez les espaces entre la plaque rigide isolante et le mur.
  10. Saisissez votre platoir et bouchez les espaces avec du mortier.
  11. Répétez l’opération en ajustant les autres panneaux au premier.

Comment poser des plaques isolantes sur un mur ?-2

Fixation de plaques rigides isolantes avec ossature en bois

Le collage des plaques rigides isolantes n’est pas possible sur certains supports comme la brique et le parpaing. Vous avez dans ce cas deux possibilités : faire appel à un artisan reconnu garant de l’environnement pour lui confier la réalisation de vos travaux d’isolation, ou confectionner une ossature en bois qui servira de support à vos panneaux. Sur les supports maçonnés, privilégiez les fixations rigides comme les chevilles. La cheville se place à ras de la plaque isolante. Respectez les préconisations du fabricant, utilisez la taille et le nombre de tirefonds recommandés.

La construction à ossature à bois pour l’isolation thermique et acoustique des murs est une solution qui séduit beaucoup les maîtres d’œuvre et les professionnels du bâtiment par sa légèreté, sa robustesse, son efficacité et sa rapide exécution. Si vous désirez construire un pare-feu naturel efficace contre les incendies, couplez votre ossature en bois avec des plaques rigides isolantes en laine de roche. Ce matériau possède une propriété incombustible qui lui permet de résister à des températures de jusqu’à 1 000 ºC, freinant ainsi la propagation des flammes à l’intérieur de votre habitation. Les ossatures en bois sont adaptées aux murs intérieurs, aux combles et aux toitures. Cette technique peut aussi être employée pour isoler un atelier ou un bâtiment agricole.

Quelle épaisseur pour mes plaques isolantes rigides ?

Pour bien isoler les murs intérieurs d’une maison ou d’un appartement, les fabricants de panneaux rigides choisissent généralement une épaisseur moyenne de 10 cm. L’épaisseur de la plaque peut varier en fonction du choix du matériau, du support, de la surface de la pièce, des autres revêtements présents et de votre budget. Pour en avoir le cœur net, contactez plusieurs artisans et demandez-leur de vous livrer un devis. Les devis sont dans la plupart des cas gratuits et sans engagement. Votre artisan peut vous livrer des conseils très utiles pour choisir la technique d’isolation et le matériau appropriés, vous donner son avis de professionnel et estimer les économies d’énergie que vous pourrez réaliser après la pose de vos plaques isolantes rigides.

Vous avez choisi vos panneaux rigides, savez quel matériau et quelle épaisseur de plaque vous désirez ? Félicitations, vous pouvez désormais enfiler vos gants et procéder à l’isolation de vos murs. N’oubliez pas qu’une bonne isolation thermique et acoustique de votre habitation passe également par l’isolation de vos sols, des combles et de la toiture. Il existe plusieurs aides financières pour encourager les particuliers à réaliser des travaux d’isolation dans leur maison ou leur appartement. Renseignez-vous auprès de votre artisan ou de l’agence nationale pour l’information sur le logement (Anil) pour savoir de quels dispositifs financiers vous pouvez bénéficier et leurs conditions d’éligibilité.

Nous vous recommandons ces autres pages :