Choisir la bonne épaisseur de laine de verre

La laine de verre est un matériau au prix très abordable et facilement accessible dans l’immense majorité des enseignes et magasins dédiés aux travaux de construction ou de rénovation. Fabriquée à partir de verre et de sable, la laine de verre est depuis de nombreuses années le choix numéro 1 des Français pour isoler une maison ou un appartement, essentiellement pour ses qualités d’isolant thermique, son excellente durée de vie et la simplicité de sa pose.

En dépit d’une utilisation à grande échelle, il demeure certaines interrogations concernent sa pose. En effet, il n’est pas toujours facile de déterminer l’épaisseur à poser pour obtenir une isolation optimale. Nous vous proposons donc de passer en revue les critères à prendre en considération pour choisir la bonne épaisseur de laine de verre à poser, en fonction des différentes situations et endroits à isoler : les murs en isolation intérieure et extérieure, les combles perdus ou aménageables, ainsi que la toiture.

Quelle épaisseur de laine de verre faut-il poser ?-1

Les propriétés isolantes de la laine de verre

Comme tous les matériaux isolants, les performances thermiques de laine de verre peuvent varier en fonction du type de produit (rouleaux, flocons ou panneaux) et de son épaisseur. 

C’est pourquoi il est indispensable d’effectuer un rappel des règles de calcul et des deux éléments techniques à prendre en considération : la résistance thermique (R) et la conductivité thermique (λ). La résistance thermique, exprimée en m².K/W représente le niveau d’isolation que vous souhaitez obtenir. Plus la valeur R est élevée, plus l’isolation thermique sera performante.

La conductivité thermique, ou lambda, caractérise le pouvoir isolant d’un matériau et s’exprime en Watt par mètre Kelvin. Plus la valeur λ est faible, plus la laine de verre sera efficace. En règle générale, la conductivité thermique de la laine de verre est comprise entre 0,030 et 0, 045 W/m .K. C’est pourquoi vous trouverez des références de laine de verre associées à un nombre, 32, 35 ou 40. Pour une même épaisseur, une laine de verre 32 est donc plus efficace qu’une laine de verre 35 ou 40, même s’il est important de préciser que les laines de verre en 32 sont généralement fabriquées en faible épaisseur (6 à 14 cm).

Le calcul de l’épaisseur (E) à poser est donc le suivant : E = R x λ.

Pour ce qui est des caractéristiques supplémentaires de la laine de verre, il faut savoir qu’elle n’absorbe pas l’humidité et offre une très bonne résistance au feu. Certains rouleaux ou panneaux en laine de verre sont vendus avec une couche de kraft, appelée pare-vapeur. En cas d’utilisation de laine de verre avec pare-vapeur, la couche de kraft doit être posée du côté intérieur et doit donc être visible, face à vous. En cas de pose de plusieurs couches de laine de verre, il ne faut pas utiliser de pare-vapeur sur la première couche.

Si les performances d’isolation de la laine de verre contre le froid sont reconnues, il faut noter que sa capacité à isoler contre la chaleur est moindre. Par conséquent, la laine de verre n’est pas le matériau isolant à privilégier pour isoler une maison à faible inertie, de type ossature bois ou acier. Dans ce cas, il est préférable d’utiliser de la ouate de cellulose ou de la laine de bois pour bénéficier d’un confort thermique optimal en été.

Enfin, comme la laine de roche, la laine de verre est sensible au tassement. C’est pourquoi, comme nous le verrons dans la suite de cette page, quelle que soit la nature de vos travaux d’isolation, il est indispensable de choisir les bons produits, rouleaux, panneaux ou flocons, adaptés aux bons usages.

Isoler les murs avec de la laine de verre

La laine de verre destinée à isoler des murs ou des cloisons se présente sous deux formes : des rouleaux semi-rigides ou des panneaux rigides.

Isolation des murs et cloisons par l’intérieur

La résistance thermique minimale à viser lors de l’isolation des murs par l’intérieur est de l’ordre de 3,75 m² .K/W, ce qui correspond à une épaisseur de laine de verre de 12 cm. Cependant, si la perte de surface habitable n’est pas une priorité et que vous avez la place suffisante, il est possible d’envisager la pose d’une épaisseur de 16 cm, en ayant le choix entre l’utilisation de rouleaux ou de panneaux.

L’isolation extérieure

Pour isoler les murs par l’extérieur avec de la laine de verre, il faut viser une épaisseur de 12 cm de panneaux semi-rigides, au minimum. La mise en œuvre peut se faire en une ou deux couches d’isolant. Pour rappel, après les combles, les murs extérieurs constituent la seconde zone de perte énergétique d’une maison.

Isoler les murs de sa maison représente donc une réelle source d’économies sur le poste du chauffage et un gain de confort thermique et acoustique.

L’isolation de la toiture par l’extérieur

La technique pour isoler les combles aménageables par l’extérieur en intervenant sur la toiture se nomme le sarking. La laine de verre à utiliser à cet effet est conditionnée sous la forme de panneaux rigides ou semi-rigides.

Pour bénéficier d’une isolation propre à limiter les déperditions de chaleur par la toiture, il faut obtenir une résistance thermique comprise entre 6 et 7 m² .K/W, il faut poser une épaisseur de laine de verre allant de 22 à 24,5 cm.

La pose doit être effectuée en deux couches distinctes et le prix généralement constaté des devis pour les travaux de ce type se situe aux environs de 15 €/m².

Quelle épaisseur de laine de verre faut-il poser ?-2

Quelle épaisseur de laine de verre pour isoler les combles ?

L’isolation des combles diffère selon s’il s’agit de combles aménageables ou de combles perdus.

Les combles perdus

L’isolation intérieure des combles perdus avec de la laine de verre peut prendre deux formes différentes, selon l’accessibilité de ces combles. Pour isoler des combles facilement accessibles, il est d’usage de privilégier la solution des rouleaux souples à dérouler sur le sol. Pour atteindre une épaisseur comprise entre 30 et 40 cm et une résistance thermique autour de 7 m² .K/W, il faut effectuer une pose de deux couches.

Idéalement, ces deux couches d’isolants en rouleaux sont croisées, de façon à limiter au maximum les ponts thermiques éventuels au niveau des solives, qui sont les parties de la charpente qui soutiennent les planchers.

Quand les combles ont un accès difficile, la solution des flocons à projeter s’impose, avec toujours pour objectif de disposer d’une épaisseur totale d’une trentaine de centimètres.

Les combles aménageables

Pour isoler les rampants des combles aménageables avec de la laine de verre, il est préférable de choisir des rouleaux semi-rigides, avec pour but d’obtenir une résistance thermique comprise entre 6 et 7 m² .K/W. L’épaisseur à poser sera donc au minimum de 22 cm. Si la place disponible le permet, une épaisseur de 28 cm sera préférable.

Pour conclure cette page, il est important de rappeler que la laine de verre est un matériau irritant pour les yeux et la peau. La pose de laine de verre doit donc se faire en utilisant des équipements de protection : masque, lunettes et gants. En cas d’irritation, il est indispensable de se rincer à l’eau froide, qui reste la meilleure solution pour faire disparaitre rapidement toute trace de fibres de laine de verre sur la peau.

Nous vous recommandons ces autres pages :