Construction d’une terrasse : le choix du bois brut

La construction d’une terrasse permet d’établir un lien entre la maison et le jardin. Véritable lieu de détente et de convivialité, la terrasse représente un premier pas vers un logement plus naturel. Dans cette optique, le choix du revêtement de sol tient une importance singulière. Le matériau le plus évident s’avère le bois, transition parfaite entre maison et nature. Parmi les nombreuses variétés de bois susceptibles de composer une terrasse, le bois brut se place au rang des meilleurs matériaux. Quelles sont ses caractéristiques ? Mais surtout, dans quels cas se montre-t-il idéal pour habiller une terrasse ?

Dans quels cas est-ce que le bois brut est le meilleur pour une terrasse ?-1

Qu’est-ce que le bois brut ?

Également appelé bois européen, le bois brut est un matériau noble et naturel. Il s’agit d’une essence de bois prélevée de manière locale ou continentale, dans le respect des normes environnementales. Généralement, le bois est directement débité en planches ou en lames sans subir de transformations. Néanmoins, certains bois bruts reçoivent un traitement autoclave contre l’humidité et les autres agressions extérieures. Les nombreuses essences qui composent la catégorie se trouvent parmi les plus appréciées pour construire une terrasse.

Quelle classe de bois brut faut-il privilégier pour la construction d’une terrasse ?

Le bois brut fait partie des quatre principaux types de matériaux en bois utilisés dans la construction, avec :

  • le bois exotique, un bois de grande qualité, mais critiqué pour la déforestation qu’il génère ;
  • le bois composite, un mélange de fibres de bois et de matières en plastique ;
  • les bois modifiés, des bois dont les propriétés sont changées par thermo-chauffage.

Chaque essence de bois se classe dans une des cinq catégories qui définissent les risques d’exposition à l’humidité, aux champignons et aux insectes :

  • la classe 1 regroupe les bois d’intérieur ;
  • la classe 2 rallie les essences d’extérieur sous abri ;
  • la classe 3 rassemble les bois d’extérieur avec exposition aux intempéries ;
  • la classe 4 réunit les essences d’extérieur en contact avec le sol et sujettes aux intempéries récurrentes ;
  • la classe 5 concentre les bois d’extérieur en bord de mer ou en immersion totale dans l’eau.

Les classes 3 et 4 intègrent la plupart des essences de bois destinées à la construction des terrasses.

Les différents types de bois brut

Le bois brut représente une alternative écologique, puisqu’il est prélevé de manière raisonnée dans les forêts d’Europe. Cette classe dispose notamment des labels européens PEFC et FSC, qui certifient la gestion durable de la forêt d’où provient le bois. On distingue deux familles de bois brut, les bois résineux et les bois feuillus.

Les bois résineux

Cette branche regroupe les bois tendres du nord de l’Europe, de Russie, mais aussi des États-Unis. Un grand nombre de ces essences poussent également en France. Les bois résineux sont couramment utilisés pour aménager les terrasses en raison de leur coût abordable.

Au niveau esthétique, les bois résineux se démarquent par la présence de nombreux nœuds et par une couleur claire. Ces caractéristiques donnent à la terrasse un côté rustique très apprécié.

La plupart des bois résineux reçoivent un traitement autoclave, leur permettant de devenir imputrescibles et insensibles aux champignons et insectes xylophages. Ce procédé n’est pas sans conséquence pour la couleur du bois, qui adopte une teinte située entre le vert et le marron. Grâce à ce traitement, la longévité d’une terrasse peut excéder 15 ans.

Quelques bois résineux traités, utilisés pour la construction des terrasses :

  • le pin maritime ;
  • le pin sylvestre ;
  • le pin radiata.

Contrairement aux autres bois résineux, trois essences affichent une résistance naturelle face à l’humidité, aux champignons et aux insectes. De qualité supérieure, ils n’ont pas besoin de traitement autoclave.

  1. Le red cedar se différencie des autres bois résineux en raison de sa couleur, située entre le brun et le rouge. D’autres caractéristiques font de cette essence de bois l’une des plus recherchées, notamment l’absence de nœuds. Seul bémol, le red cedar ne pousse qu’en Amérique du Nord et nécessite d’être importé.
  2. Le mélèze d’Europe, ou pin de Briançon, demeure le bois le plus résistant parmi les résineux. Ses teintes vont du beige au rose, en passant par l’orange.
  3. Le douglas affiche également une grande résistance, en particulier face aux champignons et aux insectes. Cette essence de bois est totalement locale.

En raison de ces caractéristiques, leur prix s’élève légèrement par rapport aux autres bois résineux.

Les bois feuillus

D’autres bois européens se montrent naturellement imputrescibles et ne demandent pas de traitement autoclave. Leur durée de vie atteint plus d’une vingtaine d’années. Ils sont plus chers que les bois résineux. Malgré tout, leur prix reste plus abordable que celui des bois exotiques. Depuis quelques années, les bois feuillus sont très recherchés pour la construction des terrasses.

  1. Le robinier, ou faux acacia est originaire d’Amérique du Nord. Toutefois, on le cultive également en France. Il affiche la plus grande résistance de toutes les autres essences de bois naturel. De classe 4, le bois arbore une belle teinte claire. De plus, le robinier est un bois nerveux et compact qui ne laisse pas échapper d’échardes. En raison de son succès, cette essence s’avère parfois difficile à trouver.
  2. Le chêne fait partie des essences de classe 3. Déjà très prisé dans la construction de meubles, le chêne convient parfaitement aux terrasses. Le bois est tanique, ce qui s’avère à la fois une qualité et un défaut. En effet, le tanin rend cette essence de couleur beige insensible aux champignons et aux insectes. En revanche, la substance a tendance à grisailler le matériau avec le temps et le soleil. Néanmoins, cette caractéristique donne un côté rustique qui plaît à de nombreuses personnes.
  3. Le châtaignier entre également dans la catégorie des bois taniques. D’aspect marron clair, l’essence peut tendre au gris argenté après plusieurs années. On dit du châtaignier qu’il est stable face aux variations climatiques. Comme le bois de chêne, il affiche une belle durabilité dans le temps.

Dans quels cas est-ce que le bois brut est le meilleur pour une terrasse ?-2

Bois brut : dans quelle situation se montre-t-il idéal pour une terrasse ?

Le bois brut dispose de nombreux avantages et s’affiche comme le matériau parfait dans de nombreux cas de figure.

Du bois naturel pour une terrasse écologique

Nous l’avons vu, faire le choix du bois brut garantit l’utilisation d’un produit issu des forêts européennes raisonnées. À l’heure où les forêts tropicales subissent une déforestation massive, le bois brut offre une solution pour éviter ce fléau. Par ailleurs, la proximité du bois brut génère moins de trajets d’importation, donc d’énergies grises. Pour un bilan environnemental quasiment parfait, mieux vaut privilégier les essences de bois feuillus, qui ne subissent aucun traitement autoclave.

Un bois malléable, idéal pour le sur-mesure

Généralement, les terrasses se composent de lames ou de dalles standards. Mais, pour la construction d’une terrasse sur mesure, le bois brut reste le meilleur des matériaux. Ce bois tient la réputation d’être facile à travailler et à peindre.

Un bois pour une terrasse traditionnelle ou contemporaine

Le bois brut englobe une belle diversité d’essences. Cela donne la possibilité de choisir n’importe quel aspect naturel : rustique, traditionnel, contemporain, etc.

Le bois brut est plus économique

Le bois européen possède le meilleur rapport qualité prix de tous les matériaux en bois. Il se montre généralement moins cher que le bois exotique et le bois composite.

Un entretien régulier, mais peu fastidieux

Le bois naturel demande une attention particulière. Le nettoyage de la terrasse se résume à appliquer un mélange de savon noir et d’eau chaude, puis à frotter avec un balai-brosse une à deux fois par an. Il est également possible de traiter sa terrasse contre l’humidité, la mousse ou les champignons.

Le bois brut présente de nombreux avantages en tant que matériau de terrasse. Mais l’aspect qui séduit le plus demeure l’alternative écologique offerte par les essences.

Nous vous recommandons ces autres pages :