Origine et propriétés de la laine de roche

L’isolation thermique et phonique des maisons et des appartements est un enjeu de grande importance pour assurer le confort des occupants et éviter les déperditions de chaleur qui élèvent le montant des factures d’électricité. Les artisans spécialisés dans les travaux d’isolation disposent d’un arsenal de matériaux pour bien isoler les cloisons, les planchers, les fenêtres, les portes, les toitures et les combles. Parmi les plus appréciés, figure la laine de roche ou rockwool. Comment est fabriqué ce matériau ? Quel est son indice de performance énergétique ? Apporte-t-il une isolation thermique efficace, comparé aux autres matériaux isolants comme la laine de verre, la fibre de bois, le liège, le chanvre, la cellulose ou le polystyrène expansé ? L’artisan reconnu garant de l’environnement (RGE) chargé de vos travaux d’amélioration de votre habitation vous a certainement parlé des avantages et inconvénients de la laine de roche. Focus sur son origine et ses propriétés.

Origine et propriétés de la laine de roche-1

Origine et fabrication de la laine de roche

Cela peut sembler difficile à croire lorsqu’on l’installe comme revêtement isolant sous forme de rouleau ou de panneau. La laine de roche ou rockwool est un matériau isolant très répandu dans l’univers de l’habitat obtenu à partir d’une roche volcanique, le basalte. Cette laine minérale résulte de filaments formés par la lave des volcans.

Son utilisation pour l’isolation thermique et acoustique des logements et des bâtiments aurait pour origine un volcan hawaïen, le Kilauea, qui culmine à près de 1 250 m d’altitude sur l’archipel américain.

On obtient la laine de roche en fusionnant de la roche volcanique, du basalte. Pour obtenir la fusion désirée, la roche est introduite dans un four spécial, le cubilot, dans lequel elle atteint une température de 1 460 ºC. Le matériau ressort du four sous forme liquide, et prend le nom de lave de basalte. Elle subit alors plusieurs traitements : centrifugation, soufflage et extrusion. Cette dernière étape consiste à filer le matériau avant sa commercialisation comme isolant.

Propriétés de la laine de roche

La laine de roche se caractérise par ses qualités thermiques. Sa haute performance thermique permet de conserver la chaleur dans les pièces de vie d’une habitation et d’éviter les pertes de chaleur, en particulier au niveau du toit et des combles. La qualité thermique de la laine de roche repose sur la grande quantité de cellules d’air qui entrent dans sa composition. La performance énergétique d’un isolant thermique se mesure en watts par mètre-Kelvin (W/m.K) et se nomme coefficient de conductivité thermique ou lambda. Celui de la laine de roche oscille entre 0,033 et 0,040 W/m/K. Il est nettement inférieur à 0,065 W/m.K, seuil sous lequel un matériau peut être qualifié d’isolant. À titre de comparaison, des matériaux traditionnels utilisés dans les constructions anciennes comme la brique et le parpaing ont un coefficient conductivité thermique supérieur à 0,050 W/m.K qui peut atteindre 2 W/m.K.

Un bon matériau isolant doit être capable de réduire de manière considérable les déperditions de chaleur, mais aussi de neutraliser les bruits qui proviennent de l’extérieur (bruits d’une rue animée, bruits aériens), des autres pièces ou des zones communes du bâtiment (ascenseur, conversations et portes des voisins, pas dans l’escalier). La réduction des bruits joue un rôle majeur dans la qualité de vie des occupants d’un logement et le tissage des liens avec les voisins. La structure de la laine de roche lui confère une propriété phonique fiable qui réduit tous les bruits, y compris ceux provoqués par des impacts sur le sol. Il n’est pas conséquent pas surprenant que votre artisan RGE vous propose l’installation d’un revêtement en laine de roche sous vos planchers (y compris sous les sols en parquet), dans vos cloisons et dans les combles.

Autre atout majeur de la laine de roche : elle est incombustible. Elle résiste aux fortes chaleurs proches de 1 000 °C, la rendant efficace contre la propagation des flammes en cas d’incendie. Ce matériau remplit une fonction de pare-feu, en particulier lorsqu’il est placé sous forme de panneaux de haute épaisseur au niveau du toit ou des combles.

Origine et propriétés de la laine de roche-2

L’intérêt écologique, sanitaire et énergétique de la laine de roche

La laine de roche ou rockwool est un matériau écologique et recyclable élaboré à partir d’un produit 100 % naturel, le basalte. Si vous souhaitez adopter une démarche écoresponsable au moment de réaliser vos travaux de rénovation dans votre maison ou votre appartement, gardez ceci à l’esprit : l’énergie que permet d’économiser la laine de roche est 100 fois supérieure à celle employée pour la fabriquer.

Comme toutes les laines minérales, la laine de roche provoque moins de réactions cutanées que d’autres matériaux isolants comme la fibre de bois. Elle peut entraîner des irritations de forme mécanique, mais ces réactions ne résultent pas d’une réaction chimique. Par précaution, il convient de porter des lunettes de protection si les panneaux ou les rouleaux de laine de roche sont posés en hauteur, au-dessus de la tête. Une bonne ventilation de la pièce pendant l’installation réduit le risque d’irritations.

Une bonne isolation de toiture avec des panneaux rigides ou des rouleaux de laine de roche permet de réduire en moyenne de 30 % sa facture de chauffage annuelle. Ce matériau offre un excellent rapport performance énergétique/prix, raison pour laquelle il est très répandu pour isoler les murs, les planchers, les combles et les toitures.

La laine de roche est un matériau isolant facile à trouver et à installer très utilisé pour ses propriétés thermiques, acoustiques et anti-incendie. Elle garantit une bonne résistance aux variations de température et aux bruits, et s’affiche comme un pare-feu naturel efficace en cas d’incendie. Le prix de la laine de roche est relativement abordable. Le prix maîtrisé des produits fabriqués à partir de ce matériau isolant, combiné à son caractère écologique et recyclable en font un matériau très attractif, en particulier pour les personnes qui souhaitent limiter l’impact de leurs travaux de rénovation sur l’environnement. La laine de roche est le plus souvent commercialisée sous forme de panneaux rigides qui se placent sur les parois des pièces de vie ou des combles perdus, ou sous forme de rouleaux plus flexibles à poser directement sur le sol des combles ou sous le plancher. Par ailleurs, les travaux d’isolation des maisons et des appartements avec des panneaux rigides ou des rouleaux en laine de roche peuvent donner droit à des aides financières de l’État, de l’Agence nationale pour l’habitat (Anah) et des collectivités locales.

Nous vous recommandons ces autres pages :