Polystyrène expansé et extrudé : que choisir ?

Afin d’apporter confort et protection aux habitants d’un logement, diminuer la consommation énergétique ou encore valoriser un bien immobilier, il est nécessaire d’équiper sa propriété d’isolants thermiques et acoustiques. L’isolation des lieux d’habitation concerne les toitures, les combles, les rampants, les murs intérieurs ou extérieurs ainsi que les sous-sols et les caves. Chacune de ses parties pose certaines contraintes et nécessite des choix d’isolants différents.

Parmi les nombreux isolants que l’on retrouve sur le marché, le polystyrène est doté de différents atouts qui lui permettent de s’insérer judicieusement jusque dans les lieux les plus inaccessibles de votre logement.

Le polystyrène utilisé dans l’isolation des maisons individuelles, des appartements et des bâtiments en général, existe en deux types : l’extrudé et l’expansé. Sur quels critères vous baser pour choisir l’un ou l’autre ? Quel est le type de polystyrène le plus efficace ? Quelles parties de votre maison isoler avec le polystyrène extrudé ou expansé ? Nous détaillons ici les caractéristiques et les modes d’utilisation des polystyrènes expansé et extrudé.

Quel est le meilleur isolant polystyrène ?-1

Quelles sont les caractéristiques du polystyrène expansé ?

Le polystyrène expansé, appelé également PSE, fait partie des isolants synthétiques dérivés du pétrole. Sa fabrication est basée sur l’expansion de billes de monomère styrène issu de naphta (déchet dérivé du pétrole). L’expansion de ces billes est assurée par l’utilisation de vapeur d’eau.

Le polystyrène expansé est commercialisé sous différentes formes et couleurs (blanche ou grise). Vous pouvez le retrouver sous forme de panneaux, d’articles moulés en fonction de vos besoins ou en vrac. En ce qui concerne la conductivité thermique (λ) du PSE, celle-ci évolue entre 0,038 W/m².k pour le blanc et aux alentours de 0,030 W/m².k pour le gris. Le gris est donc plus performant que son homologue de couleur blanche.

Dans quels cas utiliser du polystyrène expansé ?

Le polystyrène expansé est utilisé comme isolant à différents niveaux d’un bâtiment ou d’un logement. Il est apprécié pour son faible coût d’achat. Lorsque le PSE est conditionné sous forme de panneaux, il peut être posé en utilisant une colle à bois vinylique ou une colle spécifique, positionné entre des rails ou à l’aide de chevilles.

Lorsqu’il est exploité dans des combles, il peut être utilisé en vrac (billes) et non en panneaux. Les billes de PSE sont injectées au sein d’espaces vides que l’on retrouve sous les toits, et les murs creux notamment. Ce type de conditionnement est donc utile, en cas de rénovation ou lorsque les espaces à isoler sont inaccessibles. Par ailleurs, et toujours dans le cadre de l’isolation et du doublage des rampants et des toitures, le polystyrène expansé possède l’avantage d’être léger et facile à manipuler même sous forme de plaques.

Dans le cadre de l’isolation thermique extérieure (ITE) sous enduit, le polystyrène expansé blanc est très utilisé. Cependant, lorsque la surface est réduite ou que le climat est plutôt froid, le PSE gris sera privilégié. En effet, à épaisseurs égales le polystyrène expansé gris est plus performant.

Enfin, il est possible d’équiper les plaques de polystyrène expansé de plâtre résistant au feu afin de les dissimuler et limiter leur exposition à la chaleur en cas d’incendie. L’association expansée plâtrée est appréciée comparée à celle en laine de verre pour la facilité de pose.

Quel est le meilleur isolant polystyrène ?-2

Qu’est-ce que le polystyrène extrudé ?

Le polystyrène extrudé (ou XPS) est généré à partir de billes de monomères de styrène traitées avec des agents gonflants (gaz). Dans le commerce, on le retrouve en deux couleurs principalement : bleu ou jaune.

Les agents gonflants utilisés dans la fabrication du XPS peuvent être du dioxyde de carbone (CO2) ou des gaz hydrofluorocarbure (HFC). Le choix du gaz influence la densité et la conductivité thermique (λ) du polystyrène extrudé. Ainsi, pour un XPS créé en utilisant du CO2, celle-ci s’élève à 0,035 W/m².k en moyenne contre 0,029 W/m².k dans le cas du HFC. La densité du XPS est élevée comparée à celle de l’expansé : 35 kg/m³ contre 18 kg/m³ pour le PSE. De ce fait, le polystyrène extrudé est plus performant que l’expansé en termes d’isolation thermique. Ainsi pour une même épaisseur, le polystyrène extrudé affichera des performances (diffusivité thermique, déphasage) meilleures que celles du polystyrène expansé.

Quels sont les usages réservés au polystyrène extrudé ?

Le polystyrène extrudé est conditionné sous forme de panneaux de différentes épaisseurs. Afin d’assurer sa pose, deux modes d’installation sont possibles : par collage en utilisant une colle spécifique ou en utilisant des chevilles.

Ce matériau est très apprécié pour l’isolation des planchers et des sols. Pourquoi ? Le polystyrène extrudé possède une résistance élevée à la compression et une longévité longue (supérieure à 50 ans). Le XPS combine légèreté, rigidité et résistance à l’humidité. De ce fait, il est privilégié dans l’isolation des sous-sols, des caves, des soubassements, des faces externes des murs, des terrasses, etc. Cependant, son imperméabilité à l’eau en fait un matériau à éviter dans les anciens bâtiments (murs humides, plâtre transpirant, etc.) au risque d’augmenter le taux d’humidité et la dégradation du mur en question.

En intérieur, le polystyrène extrudé autorise une isolation qui prend peu de place. En effet les panneaux de XPS pour pose murale peuvent avoir des épaisseurs de 6 voire 3 mm. De plus, ils peuvent être équipés de primaire d’accrochage lorsque vous envisagez de les surmonter de papier peint.

Polystyrènes extrudés ou expansés, lequel choisir ?

Isolants synthétiques, les polystyrènes expansé et extrudé présentent des qualités d’isolation différentes. Ils sont cependant tous les deux inflammables et peuvent dégager des gaz toxiques en cas d’exposition au feu. Afin de limiter les dégâts en cas d’incendie, il est nécessaire de les équiper de plaques de gypse ou de plâtre anti-feu.

Par ailleurs, les polystyrènes extrudés et expansés protègent les logements des ponts thermiques, mais possèdent des propriétés d’isolation différentes. Les modes de fabrication de ces deux matériaux font varier leurs capacités à résister à l’humidité ou aux déformations. Le polystyrène extrudé présente des performances thermiques supérieures à celles de l’expansé.

Aussi, le polystyrène extrudé sera à privilégier dans les zones froides, exposées à l’humidité ou aux intempéries pour ses qualités hydrofuges. Le polystyrène expansé est quant à lui apprécié pour son faible coût et ses différents types de conditionnement pouvant assurer l’isolation de lieux difficiles d’accès ou aux formes peu communes.

Enfin, au vu de sa densité élevée, le polystyrène extrudé prend moins de place que son homologue expansé. Ainsi, il peut être privilégié en intérieur ou en extérieur lorsque la surface allouée à l’isolation est restreinte. La densité du XPS le rend également plus résistant à la compression et au vieillissement. Il est ainsi plus utilisé pour les installations sous dalle par exemple.

Nous vous recommandons ces autres pages :