La laine de verre : tout savoir sur cet isolant économique

Que vous ayez un projet de construction ou de rénovation, le poste de l’isolation représente une partie importante des travaux. En effet, il s’agit d’une question essentielle, puisque c’est cette dernière qui va déterminer la performance énergétique du logement et sa faculté à permettre des économies sur les factures d’énergie. Dans cette optique, il est primordial de choisir le bon isolant, même si pour des raisons budgétaires, le prix peut devenir un véritable critère de choix.

Parmi les matériaux isolants les moins chers du marché, on retrouve évidemment la laine de verre, dont le coût peu élevé reste encore méconnu malgré sa grande popularité. Effectivement, non seulement elle s’adapte à tous types de travaux, mais en plus, il s’agit sans doute de l’un des isolants les plus économiques et performants.

Faisons un tour d’horizon des caractéristiques qui permettent de mieux comprendre les économies possibles avec la laine de verre.

Pourquoi est-ce que la laine de verre est un isolant économique ?-1

Quelle est l’efficacité de la laine de verre pour l’isolation ?

De tous les matériaux isolants qui existent sur le marché, la laine de verre affiche des performances à en faire pâlir plus d’un. Aussi bien sur le plan économique que sur le plan écologique, cette solution obtenue à partir de sable et de produits verriers a la faculté d’emprisonner l’air entre ses fibres et de bloquer les déperditions de chaleur. Elle entraîne donc inévitablement un plus grand confort au sein de l’habitation, mais aussi des factures d’énergie réduites et de belles économies réalisées.

Parmi les caractéristiques principales de ce matériau isolant, voici ce qu’il faut retenir :

  • la laine de verre a un pouvoir isolant compris entre 0,032 à 0,046 W/mK ;
  • la laine de verre est réputée pour sa bonne isolation phonique ;
  • la laine de verre est classée en catégorie A1 pour sa résistance au feu ;
  • la laine de verre a une durée de vie estimée à plus de 50 ans ;
  • la laine de verre a un prix particulièrement faible.

Si par le passé, cet isolant n’était pas le meilleur pour les mois d’été, puisqu’il avait tendance à préserver la chaleur au sein du logement et à bloquer la fraîcheur, il existe aujourd’hui de nouvelles formules (à commencer par celle de la marque ISOVER), qui s’adaptent parfaitement aux quatre saisons de l’année.

Pourquoi est-ce que la laine de verre est un isolant économique ?-2

Pourquoi la laine de verre est un matériau isolant économique ?

Comme nous l’avons vu un peu plus haut, la laine de verre est l’un des matériaux isolants les moins chers du marché. Toutefois, au-delà de son prix en lui-même, il faut avoir connaissance de quelques autres caractéristiques pour mieux comprendre les importants avantages financiers de la laine de verre. Explications.

La laine de verre bénéficie d’un prix très bas

Comparée à la laine de roche, ou à la fibre de bois, la laine de verre est un matériau isolant peu cher et très abordable pour les petits budgets. En effet, qu’elle prenne la forme de panneaux, de rouleaux, ou de flocons, son prix moyen tourne toujours entre 3 et 20 € HT le m². Pour vous aider à mieux comprendre le coût global d’une isolation à base de laine de verre, en fonction des différentes parties de la maison, voici une liste non exhaustive :

  • pour l’isolation des combles, avec une épaisseur requise d’au moins 30 cm, il faut compter environ 15 € HT le m², en rouleaux ou en flocons ;
  • pour l’isolation des combles aménageables, en considérant qu’une épaisseur minimale de 26 cm est incontournable, il faut compter environ 13 à 17 € HT le m² ;
  • pour l’isolation intérieure des murs, sur la base d’une épaisseur de 12 à 16 cm, le prix de la laine de verre est compris entre 11 et 15 € HT le m² ;
  • pour l’isolation extérieure, en comptant une épaisseur d’au moins 12 cm, il faut compter entre 17 et 20 € HT le m².

Côté prix, la laine de verre bat donc largement la laine de roche, puisque pour cette dernière, le coût HT par m² peut grimper jusqu’à 250 € (selon la zone concernée de la maison).

La laine de verre affiche d’excellentes performances thermiques

Pour parler d’un point de vue purement financier, il ne faut pas perdre de vue que la laine de verre affiche d’excellentes performances thermiques. C’est donc un allié non négligeable pour réaliser des économies sur ses factures d’énergie. À titre d’exemple, son indice de résistance thermique est estimé à 2,50 m2 K/W, soit 3,30 m2 K/W pour 10 cm d’épaisseur.

Autant dire que les économies liées à la laine de verre se font aussi après les travaux, puisqu’en réduisant la consommation de chauffage et d’énergie en général, elle impacte positivement le budget du foyer.

La laine de verre présente une importante résistance au temps

L’un des autres points non négligeables de l’impact financier de la laine de verre reste évidemment sa résistance au temps. Effectivement, la durée de vie est un critère déterminant dans le choix d’un matériau isolant, puisqu’il peut s’agir d’un investissement conséquent. Hormis avec de la laine de verre premier prix, il est possible de conserver celle-ci jusqu’à 55 ans après sa pose, et même plus selon les situations.

Considérée comme durable, la laine de verre donne la certitude aux propriétaires de ne pas procéder à de nouveaux travaux d’isolation avant un très long moment. Une excellente nouvelle pour le porte-monnaie de ces derniers.

La laine de verre est facile à installer

Contrairement à de nombreux autres matériaux isolants, comme les panneaux en polystyrène expansé, la laine de verre est particulièrement facile à installer. Que ce soit en rouleaux ou en panneaux, il ne suffit que de quelques outils et heures de pose pour procéder à son installation. Un mètre, un crayon, un couteau coupe-laine, une règle de maçon, et le tour est joué.

Si vous faites appel à des professionnels, notamment pour de la laine de verre à insuffler, sachez que la main-d’œuvre revient dans tous les cas à un prix bien moins élevé que pour d’autres solutions d’isolation.

La laine de verre permet de bénéficier d’aides financières

Au vu de son prix particulièrement bas, la laine de verre est un matériau isolant qui permet de bénéficier d’aides financières conséquentes dans le cadre d’une rénovation. En effet, la plupart de ces dernières prennent en compte un plafond tarifaire à ne pas dépasser, à l’image de la prime énergie limitée à 5000 € de travaux. Il en va d’ailleurs de même pour l’éco-prêt à taux zéro et les aides de l’Anah, respectivement plafonnés à 30 000 € et 50 % du montant des travaux (parfois même 35 %).

Or, que ce soit pour isoler des combles, des murs, ou même des sols, le coût peu élevé de la laine de verre représente un avantage considérable, puisque la plupart de ces aides peuvent couvrir une bonne partie des travaux. À ce propos, parmi les aides à l’isolation sur lesquelles vous pouvez compter, on recense notamment :

  • Ma Prime Rénov’ ;
  • la prime énergie (CEE) ;
  • les aides de l’Anah ;
  • les aides des collectivités locales ;
  • la prime « Coup de Pouce Isolation » ;
  • l’isolation des combles pour 1 € ;
  • l’éco-prêt à taux zéro ;
  • la TVA à 5,5 % ;

À noter que certaines de ces aides peuvent se cumuler, mais que d’autres non. N’hésitez donc pas à vous renseigner plus en détail pour connaître vos droits.

Nous vous recommandons ces autres pages :