Guide de pose pour les plaquettes de parement

Dans le cadre de travaux de rénovation ou de construction, l’installation de revêtements muraux extérieurs peut être nécessaire, voire incontournable. En effet, le choix de poser des plaquettes de parement peut être envisagé pour remplir un objectif esthétique et décoratif ou plus fonctionnel. Les éléments utilisés dans les parements varient en termes de matériaux et de coloris. Les plaquettes de parement peuvent être fabriquées à partir de matériaux naturels, tels que les briques ou l’ardoise ou de composants synthétiques comme le PVC. Ainsi, il est important de connaître précisément l’usage que vous souhaitez en faire avant de les acquérir.

Aussi, recourir à l’utilisation de plaquettes en briques ou en pierre naturelle requiert la prise en compte de leurs spécificités. En effet, celles-ci étant adaptées à une utilisation en intérieur et en extérieur, elles diffèrent des plaquettes uniquement adaptées à l’intérieur, telles que le plâtre. Quelles sont les applications réservées aux plaquettes en brique ou en pierre naturelle ? Comment réussir leur pose ? Comment assurer leur entretien ? Nous détaillons ici tout ce qu’il faut savoir sur les plaquettes de parement en pierre naturelle ou en briques : composition, utilisations, modalités de pose, etc.

Comment poser des plaquettes de parement ?-1

Les plaquettes de parement en briques

Les plaquettes de parement en briques servent de revêtement mural intérieur ou extérieur au sein des logements individuels, des résidences privées ou des bâtiments en général. Ce type de plaquettes est particulièrement apprécié dans le cadre de travaux d’isolation extérieure où l’isolant est posé sur la façade. Les plaquettes de parement en briques surmontent alors l’isolant pour le couvrir.

La pose des plaquettes de parement en brique peut se faire au niveau de la façade de votre logement, d’une terrasse, au niveau des ouvertures de fenêtres ou au sein d’un balcon. Cette pose peut inclure la mise en place de joints ou non.

Les plaquettes de parement en pierre naturelle

Les plaquettes de parement en pierre naturelle se distinguent de celles en plâtre pour leur résistance aux intempéries. Elles sont donc adaptées à un usage en extérieur. Les plaquettes en pierre naturelle peuvent être conçues à partir de :

  • granit ;
  • ardoise ;
  • calcaire ;
  • grès.

Le découpage des plaquettes de parement en pierre naturelle nécessite l’utilisation d’une meuleuse à cran diamanté. Par ailleurs, lors de la pose des plaquettes de parement en pierre naturelle, vous pouvez opter pour des angles de parement afin de faciliter l’habillage de vos murs.

Comment poser des plaquettes de parement ?-2

La pose de plaquettes de parement en extérieur

La pose de plaquettes de parement en extérieur nécessite différents outils et une phase de préparation de la surface à revêtir.

Les outils nécessaires

Les outils nécessaires à la pose de plaquettes de parement sont :

  • un crayon ;
  • un mètre ;
  • une règle ;
  • un niveau à bulle ;
  • des plaquettes de parement pour l’extérieur ;
  • une spatule crantée ;
  • un maillet en caoutchouc ;
  • une meuleuse d’angle ;
  • des tasseaux ;
  • de la colle en pâte adaptée à un usage en extérieur ;
  • un traitement hydrofuge ;
  • des cales.

Dans le cas où vous envisagez la mise en place de joints entre les différentes plaquettes de parement, il vous faudra également :

  • une auge :
  • une truelle ;
  • un couteau à enduire ;
  • une éponge ;
  • un seau ;
  • du mortier de jointoiement.

Enfin, la manipulation de colle pour plaquettes de parement ainsi que les opérations de découpage des pierres nécessitent l’utilisation d’équipements de protection tels que des lunettes et des gants de protection.

Préparation de la surface à habiller et des plaquettes de parement

Avant d’entamer la pose des plaquettes de parement, il faut, au préalable, préparer le mur sur lequel seront fixées les plaquettes de parement pour extérieur en :

  • retirant tout papier peint ou lambris ;
  • remplissant les creux ou en ponçant les irrégularités (pour garantir la planéité du support) ;
  • nettoyant puis séchant la surface à parer ;
  • assainissant la surface en question afin d’assurer la pérennité de l’installation des pierres de parement.

Enfin, afin de garantir une coloration homogène de votre installation, il est conseillé de mélanger les plaquettes de parement issues de différents lots.

Pose des plaquettes de parement

La pose des plaques de parement se fait en plaçant en premier lieu un tasseau à la base de la surface à recouvrir. Ce tasseau servira de guide pour l’alignement des plaquettes.

  1. Préparez le mortier colle en suivant les indications du fabricant.
  2. À l’aide d’une spatule crantée, répartissez le mortier sur le mur ou la surface à habiller.
  3. Préparez les plaquettes à coller en mettant du mortier colle à leur dos. Contrairement au parement en intérieur, les plaquettes utilisées en extérieur doivent recevoir une couche de mortier colle en plus de celle qui est posée sur le mur.
  4. Collez les plaquettes en exerçant une certaine pression afin de garantir une bonne fixation. La disposition des plaquettes se fait en quinconce.
  5. Vérifiez à l’aide d’un niveau à bulle, au fur et à mesure, l’alignement et l’horizontalité des rangées.
  6. Lorsque cela est nécessaire, procédez à des découpes à l’aide d’une meuleuse ou une scie circulaire en reportant les mesures utiles à l’aide d’un crayon et d’une règle sur le dos des plaquettes de parement.

Mise en place des joints et finitions

La pose des pierres et des briques de parement peut se faire avec ou sans pose de joints. Si vous envisagez une opération de jointoiement, suivez les étapes ci-dessous en gardant en tête la nécessité d’attendre au minimum 24 h de séchage avant de placer le mortier de jointoiement. La mise en place de joints est utile et participe à l’étanchéité et la longévité de l’ouvrage.

  1. Préparez le mortier de jointoiement en suivant les recommandations sur l’emballage. Afin d’obtenir un mélange homogène et lisse, mélangez le produit à l’aide d’un malaxeur.
  2. À l’aide d’une poche à joint, placez le mortier de jointoiement au sein des espaces séparant les briques ou pierres de parement.
  3. Munissez-vous ensuite d’un couteau à enduire et appliquez une pression sur les joints afin de vous assurer que celui-ci a touché le fond. Le but ici est d’éliminer les bulles d’air.
  4. À l’aide d’une éponge humide, retirez l’excédent de mortier de jointoiement au fur et à mesure afin d’éviter de salir les pierres ou les briques de parement.

Après séchage des joints, il est nécessaire de recouvrir le revêtement de briques ou de pierres naturelles avec un produit hydrofuge. Le but ici est d’apporter une couche de protection supplémentaire à l’installation. Le parement mural étant exposé aux intempéries et aux variations de température en extérieur nécessite une protection face à l’humidité, l’eau de pluie et les moisissures. Pour cela, suivez les modalités de pose du produit hydrofuge indiquées sur l’emballage de celui-ci.

Il est conseillé de commencer l’application du produit imperméabilisant sur une plaquette de parement non utilisée afin de vérifier que le matériau réagit correctement à la substance hydrofuge. Après application et séchage, si le résultat vous satisfait, appliquez le produit à votre installation.

Entretien des revêtements en plaquettes de parement

L’entretien des plaquettes de parement nécessite peu d’efforts. Leur nettoyage requiert l’utilisation de produits naturels et non abrasifs. Les parements en pierres naturelles ou en briques nécessitent également une opération de dépoussiérage de temps en temps. Enfin, surveillez l’apparition de moisissures afin de les retirer dès leur apparition sans trop de difficultés.

Nous vous recommandons ces autres pages :