Pose de carrelage extérieur : mode d’emploi

Réussir la pose du carrelage en terrasse ou entrée extérieure d’une maison nécessite de prendre en compte les contraintes auxquelles font face les sols en extérieur. Celles-ci sont principalement liées aux variations climatiques : humidité, gel, dégel, canicules, etc. Ces sollicitations continues des matériaux peuvent conduire au décollement du carrelage.

La pose de carrelage en extérieur suit les mêmes étapes que celle effectuée en intérieur. Quelques détails sont cependant à prendre en compte et seront développés par la suite. Le respect de ces différentes étapes permet d’éviter ou prévenir le décollement du plan carrelé avec le temps. Quels outils choisir pour poser du carrelage en extérieur ? Quelles étapes suivre pour réussir la pose de carrelage sur une terrasse extérieure ou pour une entrée extérieure ? Retrouvez notre mode d’emploi.

Comment poser son carrelage d'extérieur ?-1

Outils et matériaux nécessaires à la pose d’un carrelage en extérieur

Afin de réussir la pose d’un carrelage en extérieur, différents matériaux et outils sont nécessaires.

Outils à utiliser

  • un équipement de mesure et de traçage : équerre, niveau à bulle, règle, etc. ;
  • des profils de finition ;
  • un coupe-carreau ;
  • une boîte à onglet ;
  • une perceuse munie d’un malaxeur ;
  • un seau ;
  • un maillet à frappe amortie ;
  • une truelle ;
  • un peigne cranté ;
  • une raclette en caoutchouc ;
  • des croisillons.

Matériaux à préparer

Les produits nécessaires à cette opération sont :

  • du carrelage pour extérieur ;
  • un mortier conçu pour les chapes traditionnelles ;
  • de l’enduit d’imperméabilisation ;
  • un mortier-colle fibré spécial terrasse ou extérieur ;
  • un mortier de jointoiement souple.

Les supports à mettre en place avant la pose d’un carrelage en extérieur

Avant d’entamer la pose du carrelage, il faut, au préalable, installer un support en pente pour deux raisons principales :

  • faciliter l’évacuation des eaux de pluie ;
  • assurer la présence d’un support sec adapté à l’accueil du carrelage et du mortier colle.

Ce support peut être une dalle de béton dans le cas de la pose dite collée. Il s’agit d’un type de pose accessible aux particuliers d’un point de vue technique. Le deuxième type de support pouvant être envisagé est le support par des plots. Dans ce cas de figure, la pose est dite sur plots. Cette modalité de pose peut surtout être envisagée dans le cas des terrasses. Elle assure la modularité des matériaux et la possibilité de les réutiliser. En effet, l’installation peut être démontée et remontée.

La pose du carrelage peut également être envisagée sur un mortier directement posé sur le sol. Cette dernière option nécessite cependant une certaine maîtrise technique. Le mortier doit être, dans ce cas de figure, surmonté d’une natte drainante. Celle-ci sert, comme son nom l’indique, à drainer l’eau et à protéger à terme le carrelage et le mortier sous-jacent. Les nattes de drainage sont également utilisées dans la mise en place de balcons.

Préparation du support

Avant d’entamer l’installation du carrelage, il convient de vérifier la planéité du support (dalle de béton par exemple). Cela peut se faire à l’aide d’un niveau à bulle ou d’une règle. Cette étape doit permettre de détecter les creux à combler au sein du support de béton, ainsi que les élévations ou bosses à poncer.

Par la suite, et pour assurer l’étanchéité de la terrasse, du balcon ou de l’entrée, il est conseillé d’appliquer un primaire d’étanchéité sur l’ensemble de la surface.

Comment poser son carrelage d'extérieur ?-2

Pose de carrelage en extérieur : phase de préparation

La première étape de la pose d’un carrelage en extérieur est appelée le calepinage. Elle consiste à positionner le carrelage sur son support sans le coller. Elle permet de rendre compte de l’espace nécessaire au carrelage et d’optimiser sa découpe. Elle garantit la possibilité d’ajuster le carrelage avant de procéder à son collage.

Les étapes liées au calepinage sont décrites ci-dessous.

  • Effectuez un tracé au milieu de la dalle de béton à l’aide d’une règle et d’un crayon.
  • Tracez une deuxième ligne perpendiculaire à celle tracée en 1. Cette deuxième ligne doit permettre de visualiser l’espace nécessaire à la première rangée de carrelage. Afin de vous assurer de la précision de votre tracé, munissez-vous d’une équerre.
  • Placez les carreaux de la première rangée sans colle sur le repère obtenu en 2.
  • Disposez les croisillons entre les carreaux de carrelage.

Une fois que les carreaux sont disposés, vous pouvez procéder à l’estimation des découpages nécessaires et à l’ajustement des carreaux.

Pose de carrelage en extérieur : encollage

Préparation du mortier et début de l’installation

Cette phase débute par la préparation du mortier-colle. Les étapes la constituant sont listées ci-dessous.

  1. Munissez-vous d’un malaxeur pour mortier, d’un seau et de votre colle pour carrelage en extérieur.
  2. En suivant les recommandations indiquées sur l’emballage du mortier, préparez le mortier afin d’obtenir une pâte homogène et lisse.
  3. Retirez les carreaux placés lors du calepinage.
  4. Étalez la colle au-dessus de la surface dédiée à la première rangée. Afin de ne pas déborder de cette première zone, vous pouvez vous aider de la règle utilisée pour le tracé.
  5. Munissez-vous d’un peigne cranté et passez-le au-dessus de la couche de colle posée en 4. Celui-ci vous permettra d’assurer la régularité de la couche et de garantir l’obtention d’une épaisseur de mortier régulière à toutes les rangées.
  6. Procédez à la pose des carreaux de carrelage en utilisant le maillet en caoutchouc pour compléter l’adhérence. Entre deux carreaux, installez les croisillons.

Réalisation des découpes

En bout de rangée ou autour d’une colonne, d’une évacuation d’eau ou de tout autre obstacle permanent, il est nécessaire d’effectuer des découpes de carrelage. Les étapes pour réaliser ce genre d’opération sont décrites ci-dessous.

  1. À l’aide d’une règle, mesurez les dimensions de l’espace à recouvrir. Reportez-les sur le carreau de carrelage en utilisant une règle et un crayon. N’oubliez pas de prendre en compte la largeur des joints lors de votre report des mesures.
  2. Munissez-vous d’un coupe-carreau, puis découpez le carrelage en suivant les tracés effectués en 1.
  3. Collez la pièce découpée en suivant les mêmes étapes que celles effectuées pour les autres carreaux.

Des découpes sont à prévoir pour la dernière ligne et la dernière colonne en bout de terrasse. Cette découpe doit prendre en compte la largeur des profils à placer sur les bords de la dalle de béton. Ces profils doivent eux-mêmes être découpés en respectant un angle de 45°. Pour réussir ce découpage, il est nécessaire d’utiliser une boîte à onglets.

Carrelage des bords de terrasse

Les bords de terrasse peuvent être carrelés à l’aide du même carrelage utilisé pour recouvrir celle-ci. Vous pouvez également opter pour un autre type de matériau : tomettes en terre cuite, carreaux de ciment, etc.

Pose de carrelage en extérieur : jointoiement

Le jointoiement participe à la préservation de l’installation et à l’étanchéité. Il joue également un rôle esthétique. Il consiste à remplir les vides subsistant entre les carreaux. Cette opération intervient 24 h après la pose et l’encollage des carreaux. Pour la réussir, suivez les étapes ci-dessous.

  1. Préparez le mortier de jointoiement en suivant les consignes proposées par son fabricant. Afin d’obtenir un mortier lisse et homogène, il est conseillé d’utiliser un malaxeur à mortier.
  2. Remplissez les joints avec du mortier de jointoiement, puis étalez-le à l’aide d’une raclette en caoutchouc. L’étalage se fait en appliquant une certaine pression afin de s’assurer que le mortier atteint bien le fond du joint.
  3. Remplissez un seau avec de l’eau. Munissez-vous d’une éponge et procédez au nettoyage et au retrait de l’excédent de mortier.

Votre entrée extérieure ou terrasse est maintenant prête.

Nous vous recommandons ces autres pages :