Recouvrir un sol avec du carrelage : nos astuces

Vous êtes en plein travaux de rénovation et vous ne supportez plus votre vieux revêtement de sol ? Sachez qu'il est possible de recouvrir celui-ci avec du carrelage. En effet, ce support peut se poser sur différents types de matériaux, à l'image du parquet, du béton ciré, ou même de vieux carreaux de carrelage passés de mode. Si vous ne supportez plus la vue de votre sol, opter pour un nouveau carrelage à votre goût, et ce, sans devoir tout casser au préalable, est donc une solution à votre portée.

Évidemment, poser un carrelage sur un revêtement de sol déjà existant peut tout de même impliquer quelques risques à plus ou moins long terme. Pour cette raison, il est préférable de prendre des précautions et de réaliser ces travaux avec soin. Faisons le point ensemble sur les solutions à votre disposition, en fonction du support que vous souhaitez recouvrir.

Comment recouvrir un sol avec du carrelage ?-1

Recouvrir un sol avec du carrelage : les avantages

Au-delà des considérations purement esthétiques et décoratives, la pose d'un carrelage sur un revêtement de sol déjà en place comporte de nombreux avantages.

En premier lieu, le carrelage est un produit particulièrement solide et résistant, même si certains matériaux peuvent s'avérer plus fragiles que d'autres. Par exemple, les carreaux de carrelage en terre cuite sont sensibles aux effets du temps et aux habitudes du foyer, alors que le carrelage en pierre naturelle présente une longévité et une résistance accrue.

Autre argument en faveur du carrelage, sa facilité d'entretien, surtout si on le compare à des produits comme le vinyle, la moquette, ou le parquet en bois véritable. Bien entendu, il faut là aussi nuancer, puisque certains matériaux exigent de prendre plus de précautions, notamment en ce qui concerne les produits de nettoyage. Néanmoins, dans l'ensemble, les différents carrelages que l'on retrouve sur le marché se nettoient et se lavent plus simplement que d'autres revêtements de sol. Autant dire que pour une salle de bain ou une cuisine, deux pièces qui nécessitent une hygiène optimale, il s'agit d'un atout de taille.

Enfin, sa composition en fait un allié de choix pour tous travaux de décoration et d’aménagement, puisqu'on retrouve différentes formes de carrelage. En céramique, en terre cuite, en faïence, en grès, en marbre, ou même en ciment, il en existe pour tous les goûts et surtout pour tous les projets d'intérieur.

Recouvrir un sol avec du carrelage : la méthode

Que vous ayez décidé d'en finir avec votre carrelage rugueux ou votre parquet vieillot, poser de nouveaux carreaux est une solution judicieuse.

Cependant, comme vous pouvez vous en douter, ce type de travaux demande un minimum de préparation, sans parler des quelques conseils indispensables qu'il vaut mieux suivre pour une pose propre et sans bavure. Néanmoins, vous n'êtes pas obligé de casser votre sol précédent et de retirer son revêtement pour recouvrir ce dernier d’un nouveau carrelage. En effet, si votre ancien revêtement est en bon état et stable, il est possible de poser le carrelage par-dessus ce dernier.

Cette solution est notamment tout indiquée pour recouvrir du parquet, du béton cité, du carrelage, ou tout autre support dur, plat et adhérent. À noter enfin que ces travaux ont un prix, puisque le coût peut varier de 25 à 65 euros le mètre carré. Mieux vaut donc bien réfléchir en amont avant de faire ce choix.

Si vous choisissez de poser vous-même un carrelage classique sur votre ancien revêtement, pour une question de prix notamment, il est nécessaire de bien préparer votre sol avant tous travaux. Attention, les règles à suivre en la matière dépendent du type de revêtement que vous allez recouvrir.

Comment recouvrir un sol avec du carrelage ?-2

Recouvrir un sol avec du carrelage : les cas de figure

De manière générale, une multitude de revêtements de sol peuvent être recouverts par du carrelage. C'est par exemple le cas :

  • du parquet stratifié, massif ou contrecollé ;
  • du carrelage lui-même ;
  • du béton ciré.

Bien entendu, selon votre situation, les astuces à connaître avant de procéder aux travaux peuvent significativement changer.

Recouvrir du parquet, du carrelage, ou du béton ciré

Pour recouvrir du parquet, du carrelage, ou du béton ciré, il vous faut évaluer préalablement l'état du plancher ou de son support, afin de vous assurer que celui-ci est toujours rigide, lisse et stable. Lorsque ce n'est pas le cas, il est fortement recommandé de procéder à une remise en état correct avant toute pose de carrelage. Si vous recouvrez un parquet ancien, il est également primordial de correctement choisir vos carreaux de carrelage et d’opter pour des grandes tailles, car votre base est susceptible de se déformer avec le temps.

Lorsque l'ancien revêtement s'avère être du parquet, du carrelage, ou du béton ciré, sachez que la pose d'une sous-couche est incontournable, car c'est cette dernière qui va faire tampon entre les deux revêtements et prévenir des potentiels risques d'humidité.

Recouvrir de la moquette ou du vinyle

La moquette et le vinyle (appelé aussi linoléum ou lino) font tous deux parties des revêtements de sol qu'il vaut mieux ne pas recouvrir de carrelage. Pourquoi ? Tout simplement parce qu'il s'agit de matières souples et moelleuses. En effet, l'une des premières règles à connaître en matière de carrelage, quelle que soit son matériau, c'est que tout carreau se doit d'être posé sur une surface dure et plate, soit l’opposé d'une moquette ou d’un sol PVC, et ce, peu importe leur état. De plus, ces supports ont souvent une surface irrégulière, ce qui ne permet pas de fixer durablement et efficacement le moindre type de carrelage.

Pour des raisons d'hygiène évidentes, sans parler du risque d'humidité et de déperdition de chaleur de l'habitation, il est donc essentiel de retirer moquette et vinyle avant de recouvrir votre sol de carrelage. Cela vaut d'ailleurs pour tous les revêtements souples, dont le jonc de mer, qui ne peuvent pas accueillir de carrelage pour les raisons sus-citées.

Recouvrir un sol avec du carrelage : les astuces à connaître

N'oubliez pas de faire attention à la hauteur de votre futur revêtement en carrelage, car si vous ajoutez celle-ci à l'ancien revêtement, vous pouvez rencontrer quelques déconvenues. Effectivement, selon votre cas de figure, les portes et portes-fenêtres de la pièce concernée pourraient se retrouver bloquées, voire ne plus laisser circuler l'air à l'intérieur de votre maison. Mieux vaut donc prendre vos précautions avant de commencer les travaux, en vérifiant les données relatives à la hauteur de votre future couche de carrelage.

Pour vous aider dans votre projet, résumons les bonnes pratiques à suivre avant toute pose d'un carrelage sur un revêtement de sol déjà existant. Il s'agit notamment :

  • de vérifier l'adhérence du revêtement existant ;
  • de poncer et gratter l'ancien matériau ou sa peinture ;
  • de réparer l'ancien revêtement ;
  • de poser une sous-couche pour favoriser l'adhérence de l'ancien revêtement ;
  • de mettre en place une colle appropriée à l'ancien revêtement le cas échéant.

Veillez enfin à vous munir des bons outils et à suivre les indications des notices.

Nous vous recommandons ces autres pages :