Pose de carrelage dans la cuisine : quels sont les avantages ?

Un parement conditionne le confort des occupants autant qu’il participe à l’esthétique des lieux. Deux options se présentent généralement aux propriétaires : la peinture et le carrelage. Si poser du carrelage est une option intéressante, encore faudrait-il sélectionner le bon modèle. Pour bien choisir le carrelage de sa maison, il faut tenir compte de certains critères comme la destination afin d’opérer un choix judicieux.

Dans un environnement humide, comme la cuisine, l’utilisation de ce type de revêtement est presque devenue naturelle. On en fait usage pour carreler les murs, le sol et le plan de travail. Mais, si le carrelage est adopté par les professionnels de cuisine, c’est avant tout pour ses avantages. Focus sur les principaux bénéfices à tirer de l’usage du carrelage dans une cuisine.

Pourquoi poser du carrelage dans sa cuisine ?-1

Le carrelage permet de réaliser des économies

L’inconvénient de la peinture, c’est qu’elle a tendance à se ternir avec le temps. Il faut donc procéder à un rafraîchissement de la teinte assez régulièrement (au moins une fois tous les deux ou trois ans). Cela induit des coûts plus ou moins importants en fonction de la superficie de la cuisine et du degré de difficulté des travaux. Réaliser un tel investissement n’est pas toujours évident pour les ménages. Heureusement, ils peuvent contourner cette dépense en optant pour le carrelage.

L’avantage du carrelage, c’est qu’il ne bouge pas. Il peut ainsi conserver son aspect pendant de nombreuses années en dépit de certains aléas (humidité, taches, salissures, etc.). Sa durée de vie est estimée à 50 ans en moyenne. Étant donné que le matériau est résistant et qu’il ne nécessite pas de dépenses d’entretien superflues, son utilisation dans la cuisine, l’une des zones à fort passage dans une maison, est particulièrement rentable sur le long terme.

L’économie d’argent dont il est question est également possible à l’occasion de l’achat et de la pose de carrelage sur le mur ou le sol d’un espace cuisine. Certains modèles (carrelage en pierre naturelle, carrelage en terre cuite ou carrelage en grès) présentent en effet un bon rapport qualité-prix. En conséquence, le coût de la main-d’œuvre est faible et le tarif des travaux nettement abordable.

Le carrelage est résistant à l’humidité, à la chaleur et aux chocs

Dans la cuisine comme dans la salle de bain, le carrelage est considéré comme le revêtement roi. S’il apparaît comme la solution de revêtement idéale pour cet espace, c’est que, contrairement à la peinture, il résiste aux fortes chaleurs. Il n’y a donc pas de risque que les surfaces de pose noircissent au contact de la chaleur ou d’objets chauds. Parce que le carrelage supporte très bien l’humidité et la chaleur, cela le rend aussi parfait en crédence.

Comme avantage, on peut également relever la résistance aux rayures et à l’usure causée par l’eau, les produits d’entretien agressifs, les salissures et les tâches provenant des déjections d’huile pendant la préparation et la cuisson des aliments. Certaines matières comme la céramique sont même particulièrement recommandées pour le revêtement des cuisines professionnelles parce qu’elles sont antidérapantes. Ainsi, toutes les personnes qui empruntent cette pièce pourront travailler dans les meilleures conditions possibles.

S’il est réputé pour son caractère imputrescible, le carrelage affiche aussi une grande capacité de résistance aux chocs. Certes, le carreau mural a tendance à être très fin, mais il possède les mêmes propriétés et caractéristiques que le carreau pour sol. Tous deux sont conçus de sorte que les chocs n’altèrent ni leur aspect ni leur qualité. C’est sans doute ce qui explique que ce revêtement soit préféré au linoléum ou encore au PVC pour carreler le sol des cuisines.

Pourquoi poser du carrelage dans sa cuisine ?-2

Le carrelage existe en plusieurs matériaux, formats, styles et coloris

Le carrelage est un revêtement qui ne finit pas de se réinventer. Ces motifs se déclinent en plusieurs variétés avec des couleurs modernes et des finitions parfaites, qui peuvent convenir à tous les styles de déco pour la cuisine. On compte donc une large palette de modèles sur le marché. En général, ce type de revêtement est commercialisé dans des matériaux comme la céramique (faïence, grès et terre cuite), la pierre naturelle (granite, marbre, calcaire, ardoise et traversin). On retrouve également des formes en carreaux de ciment (carrelages à motifs) ou en mosaïque pour une utilisation dans une cuisine moderne ou traditionnelle.

L’apparition de nouvelles techniques d’impression numérique permet d’élargir le champ des possibilités. Désormais, chaque modèle arbore un look différent. L’acheteur a le choix entre plusieurs formats, styles et couleurs de carrelage en fonction du résultat qu’il souhaite obtenir. Si par exemple, le style de déco de la cuisine est tendance et chic, il serait assez intéressant d’opter pour du carrelage adhésif pour recouvrir les murs. Ce type de revêtement mural dispose d’une grande diversité de motifs. Pour le sol, pourquoi ne pas opter pour un modèle en céramique avec finition en béton ciré, en pierre ou encore en bois ?

Ainsi, selon le type de carrelage choisi, on peut bénéficier d’un revêtement durable et esthétique. Il faut bien noter à cet effet qu’un revêtement en carrelage cumule tous les avantages du matériau dont il prend l’apparence sans manifester aucun de ses inconvénients.

Le carrelage est facile d’entretien

Étant donné que les carreaux sont hygiéniques, imputrescibles et imperméables, on peut penser qu’ils ont besoin de très peu d’entretien ou même qu’il n’est pas utile de les nettoyer. Mais la vérité, c’est que le carrelage nécessite un minimum d'entretien et de nettoyage. Un lavage régulier est indispensable pour assainir la surface et la maintenir en parfait état. Cela en garantit la durabilité. Ce qui est conseillé, c’est de nettoyer le carrelage de la cuisine au moins une fois par jour et surtout après chaque préparation. Heureusement, les carreaux sont très faciles d’entretien.

Il suffit d’une éponge et de l’eau pour faire disparaître toutes traces de graisse et de salissures sur le carrelage du mur ou du sol d’une cuisine. On peut également utiliser des produits d’entretien industriels ou naturels (vinaigre blanc, bicarbonate de soude, savon noir, son de blé ou d’avoine, etc.), ainsi qu’une brosse et un nettoyeur haute pression pour un nettoyage en profondeur du carreau, sans craindre de l’endommager. Pour le nettoyage du sol, un aspirateur peut également faire l’affaire.

Il faut savoir qu’à chaque type de finition de carrelage correspond un traitement précis. Ainsi, il est capital de faire le bon choix de produits lustrants ou de rénovateurs pour l’entretien du carrelage mural ou du sol d’une cuisine afin d’obtenir des résultats satisfaisants. Il en va de l’aspect et de la beauté des carreaux. En effet, un carrelage terne n’est pas l’idéal dans cette pièce qui devrait être lumineuse, pour le plaisir de tout ceux qui y passent plusieurs heures au cours de la journée.

En définitive, le choix du carrelage est parfaitement indiqué pour recouvrir les murs et le sol de la cuisine. Il faut simplement s’assurer de choisir un modèle qui cadre assez bien avec la décoration d’intérieur. Si les bénéfices de l’utilisation du carrelage en cuisine sont réels, on peut parfois ressentir une sensation de froid au toucher. Dans ce cas, on peut soit isoler par le bas, soit rehausser le sol, dans le cas d’un projet de rénovation d’intérieur. Pour choisir la bonne formule, il est primordial de demander les conseils et avis d’un professionnel.

Nous vous recommandons ces autres pages :