Quels sont les matériaux les plus utilisés pour l’isolation d’une maison ?

Le guide de l’isolation contient toutes les informations sur les différents matériaux recommandés pour l’isolation d’une maison. Il existe aujourd’hui de nombreux produits d’isolation thermique et acoustique pour un plus grand confort au quotidien. Isoler son logement par la toiture, les murs, les combles ou les planchers permet de réaliser des économies d’énergie et de valoriser son habitation. Que l’on choisisse la laine de verre, la laine de roche, le polystyrène ou les plaques TMS pour l’isolation des sols, ces produits isolants sont parmi les plus utilisés dans l’amélioration du confort intérieur d’un logement. 

Les matériaux isolants les plus utilisés-1

Pourquoi choisir l’isolation avec de la laine de roche ?

La laine de roche est un des isolants les plus utilisés dans l’amélioration du confort thermique. Disponible en panneaux rigides et semi-rigides, mais également en rouleaux, la laine de roche est issue du basalte, une roche volcanique noire. Voici les étapes du procédé de fabrication.

  1. Dépose de la roche dans un four chauffé au coke.
  2. Montée en température à 1500 °C pour fusion.
  3. Mise en mouvement à très grande vitesse de la roche en fusion (force centrifuge).
  4. Transformation en fibres.  
  5. Ajout d’un liant et d’une huile pour stabiliser la laine et la rendre hydrofuge. 
  6. Mise en fabrication des rouleaux et des panneaux.

Les avantages et les inconvénients de l’isolation avec de la laine de roche sont, bien évidemment, à prendre en considération lors de la sélection de son matériau d’isolation. La laine de roche possède un fort pouvoir isolant par la présence d’air dans ses fibres. Ceci emprisonne l’air ambiant et la chaleur et assure ainsi une couche isolante. Elle est également parfaite pour l’isolation acoustique d’une pièce. Son pouvoir phonique provient de la structure même des fibres entremêlées de la laine qui dissipent les sons. 

La laine de roche possède naturellement une grande résistance au feu, à l’eau, à l’humidité, aux insectes et aux moisissures. Elle est généralement installée dans les combles en sous-toiture où elle est disposée entre les chevrons de la charpente. Plus son épaisseur est conséquente, meilleure est son isolation.

Isoler un logement avec du polystyrène

L’isolation d’une maison ou d’un appartement avec du polystyrène est une solution économique. Le polystyrène est un des isolants les plus courants dans l’isolation des murs, des combles et des planchers. Il est décliné en deux produits distincts : le polystyrène expansé et le polystyrène extrudé. Le polystyrène expansé est fabriqué à partir de billes de styrène qui vont se dilater sous l’effet de la vapeur et de la chaleur pour se lier entre elles et former les plaques d’isolants. Le matériau est ensuite moulé à la forme et à l’épaisseur voulues.

Le polystyrène extrudé, également appelé XPS, fait l’objet d’un autre procédé de fabrication. À l’opposé de polystyrène expansé, les billes de styrène subissent une forte compression. Ce matériau est léger et possède d’excellentes performances thermiques. 

Pourquoi employer le polystyrène dans l’isolation d’une maison ?

Le polystyrène est commercialisé sous la forme de panneaux pour isoler : 

  • les planchers bas et intermédiaires d’un logement : pose sous plafond de la cave, pose entre les poutres des planchers intermédiaires ; 
  • les murs intérieurs ou extérieurs : les plaques de polystyrène peuvent être intégrées entre deux parois ou être recouvertes d’une finition (plâtre notamment dans le cas d’une isolation intérieure) ; 
  • les combles habitables : le polystyrène extrudé est adapté à l’isolation des combles. Sa fine épaisseur et sa facilité de mise en place en font un matériau parfait pour la finition des combles habitables. 

Il est, avec la laine de verre, l’un des isolants les plus anciens employés dans le bâtiment. Le polystyrène appartient à la famille des isolants synthétiques et peut donc être utilisé dans la majorité des travaux d’isolation.

Les avantages et les inconvénients du polystyrène

Le premier avantage de ce matériau est son prix d’achat. Il figure parmi les isolants les moins chers du marché, même si le prix du polystyrène extrudé est généralement plus élevé au mètre carré. Le second avantage est sa facilité de pose. Léger, il se découpe avec une simple scie et peut être mis en place par une seule personne. Il est décliné en de nombreuses épaisseurs et formes. Il s’adapte ainsi aux différentes configurations d’une maison. Ses deux autres avantages sont sa durabilité dans le temps et son fort pouvoir isolant. 

Le polystyrène n’est pas un isolant phonique. Sa structure interne n’arrête en rien la diffusion des sons, même si l’on installe une épaisseur importante du matériau sur les murs. Sa résistance au feu n’est également pas optimale. Il bénéficie, de plus, d’un bilan environnemental peu favorable. 

La laine de verre et l’isolation d’une maison

La laine de verre, tout comme la laine de roche, fait partie des isolants d’origine minérale. Elle possède un bon coefficient de conductivité thermique qui en fait un excellent isolant thermique et acoustique. Les avantages de l’isolation à la laine de verre sont principalement liés à sa légèreté, sa facilité de mise en place et son prix tout à fait compétitif.

Elle est issue de la fusion du sable, du verre recyclé et de matières spécifiques appelées fondants. Comme la laine de roche, la matière en fusion est ensuite transformée en fibre par l’énergie centrifuge. Celle-ci envoie le matériau à travers une passoire géante, qui va créer la fibre et aérer l’ensemble. Les fabricants ajoutent, après cette étape de fabrication, des produits comme de la colle et d’autres produits agglomérants pour former le matelas de laine de verre. Un pare-vapeur est éventuellement intégré aux rouleaux, aux plaques rigides ou semi-rigides au cours de la fabrication. 

Les fibres de la laine de verre emprisonnent facilement l’air. Elle est donc une barrière thermique stable en hiver. La fabrication de cet isolant a considérablement évolué ces dernières années par l’amélioration de ses performances thermiques et acoustiques de l’ordre de 20 %. 

Les propriétés de la laine de verre

La laine de verre est le matériau isolant le plus utilisé. Elle est adaptée à l’isolation des murs, des sols, des combles, des cloisons et de la toiture d’une maison. Son pouvoir acoustique en fait un matériau largement plébiscité pour lutter contre les nuisances sonores. 

Elle possède un très bon coefficient de résistance au feu et est reconnue pour être incombustible tant qu’elle n’est pas recouverte d’un pare-vapeur. Les rouleaux de laine de verre sont donc classés selon la norme européenne Euroclasse de A1 (incombustible) à 7. 

La laine de verre n’absorbe pas l’humidité. Elle protège ainsi les parois et les charpentes de toute présence de vapeur et empêche la détérioration de celles-ci par une accumulation d’humidité ou de vapeur ambiantes. 

Choisir la laine de verre selon le support à isoler

Comme le chanvre, la laine de mouton et les matériaux issus des fibres naturelles, la laine de verre est disponible en rouleau et en panneaux. Le choix entre les deux types d’isolants se fait selon le support à isoler. Ainsi, les panneaux rigides sont-ils recommandés pour l’isolation des murs. Ces panneaux empêchent le tassement de l’isolant entre les parois.

Les combles sont, quant à eux, isolés, de préférence, avec de la laine de verre en rouleaux. Elle épouse parfaitement les moindres recoins du dessous de toiture et peut être facilement agrafée et découpée à la mesure.

Les matériaux isolants les plus utilisés-2

Isolation des sols avec le TMS

Qu’est-ce que le TMS isolant ? Fabriqué par la société Soprema, le TMS (toit-mur-sol) isolant est un matériau dédié à l’isolation des sols et des planchers. Fabriqué à base de polyuréthane, le TMS se pose sous une chape flottante ou sous un dallage. Il est adapté à la mise en place d’un sol chauffant et peut être recouvert d’une chape classique ou fluide grâce à son revêtement multicouche étanche

Le TMS isolant peut recevoir directement les éléments du chauffage au sol sans la nécessité de poser d’un film isolant. Sa composition en polyuréthane lui confère d’excellentes performances thermiques et acoustiques. Il élimine ainsi les bruits de pas et empêche la résonnance des carrelages. 

Sa pose s’effectue par une installation directe sur le plancher et sa découpe est facilitée par l’utilisation d’un cutter ou d’une scie égoïne. Il est donc intercalé entre le plancher, les éléments du chauffage au sol, la chape et le revêtement du sol. 

Le TMS isolant est vendu en plaques de différentes épaisseurs, de 25 à 140 mm. La mousse de polyuréthane possède un fort pouvoir isolant et a une résistance accrue à la pression. 

Cet isolant du sol est le matériau le plus employé dans l’isolation des planchers. Sa résistance au poids et à l’humidité et sa capacité à accueillir les éléments du chauffage, en font aujourd’hui un des produits d’isolation préférés des professionnels du bâtiment. 

Pour conclure, la laine de roche, la laine de verre, le polystyrène expansé ou extrudé et le TMS isolant sont actuellement les isolants classiques les plus employés dans l’isolation d’une maison. Ils sont depuis quelques années concurrencés par :

  • les produits d’origine animale : la laine de mouton et les plumes de canard ;
  • les fibres naturelles : le chanvre, le lin, la ouate de cellulose, le coton
  • les isolants d’origine des forêts : le liège et la fibre de bois. 

Ces derniers prennent dorénavant une place de plus en plus importante dans le marché de l’isolation thermique et acoustique d’une maison.

Nous vous recommandons ces autres pages :