Tout savoir sur la pose du carrelage et les finitions

Pour les personnes réalisant des travaux de construction ou de rénovation au sein de leur logement, une attention toute particulière doit être accordée au choix des revêtements ainsi qu’à la pose de ces derniers. Et ce, qu’il s’agisse des sols ou des murs. Afin d’éviter les fautes de goût au niveau des finitions, ou tout simplement pour bénéficier d’astuces pratiques concernant la pose des matériaux, le guide des revêtements et finitions est source de nombreux conseils. Ce guide propose en effet de revenir point par point sur les fondamentaux pour permettre à chacun de réaliser des travaux dans de bonnes conditions.

Dans la mesure où les revêtements et finitions peuvent impliquer certaines contraintes, les bonnes pratiques varient d’un matériau à un autre. À travers ce guide sont détaillées les astuces pour assurer la pose du carrelage et obtenir des finitions de qualité.

Revêtements et finitions : le carrelage-1

 

Sols ou murs, les avantages d’un revêtement en carrelage

Au sein d’une maison ou d’un appartement, les matériaux utilisés ont une importance à ne pas négliger. Un revêtement peut en effet permettre de personnaliser une pièce afin de la rendre à son image. Tous les matériaux ne sont toutefois pas égaux face aux critères de sélection privilégiés par les consommateurs. Parmi les principaux facteurs de décision pris en compte dans l’achat d’un revêtement, il faut noter :

  • le coût ;
  • l’entretien ;
  • le choix.

Sur ces différents éléments, le carrelage se montre intéressant à plusieurs niveaux par rapport à d’autres matériaux tels que le bois ou la moquette. Pourquoi et comment choisir du carrelage pour sa maison ? Retour sur les principaux atouts du carrelage.

Le carrelage, un revêtement facile d’entretien

Ce qui caractérise principalement le carrelage aux yeux des usagers semble être sa facilité d’entretien. Il faut effectivement admettre que le carrelage est un matériau qui se lave aisément. Si la plupart des traces peuvent s’effacer d’un coup de serpillière, des remèdes de grand-mère viennent à bout des taches les plus incrustées. À la différence de pierres naturelles poreuses qui absorbent la moindre goutte de liquide, le carrelage se montre bien moins contraignant au quotidien. S’il est plus simple d’entretien que la pierre, c’est aussi vis-à-vis du parquet que le carrelage tire son épingle du jeu.

Alors que le parquet huilé nécessite d’être lustré régulièrement, il suffit de passer l’aspirateur et la serpillière pour entretenir un sol en carrelage. Dans l’immense majorité des cas, l’association de ces deux incontournables du ménage suffit à retrouver un sol parfaitement propre. Le seul point faible à signaler au niveau de l’entretien du carrelage peut se trouver au niveau des joints. Ces derniers, s’ils sont sales, peuvent en effet nécessiter un peu d’huile de coude pour les retrouver comme neuf. En règle générale, mélanger de l’eau à du vinaigre blanc permet toutefois de retrouver rapidement des joints propres en les frottant avec une brosse à dents.

Au-delà de l’entretien quotidien, le carrelage s’avère également plus simple à remplacer que du parquet ou du stratifié. En conservant quelques carreaux en supplément au cas où, il est effectivement facile et rapide de remplacer un carreau de carrelage endommagé par un autre.

La variété des références, un autre atout du carrelage

Si le faible entretien que nécessite le carrelage est un avantage certain, c’est aussi le cas du choix proposé par les fabricants au niveau des gammes de carrelage commercialisées. Que ce soit auprès des enseignes spécialisées ou sur Internet, les carreaux de carrelage sont disponibles dans de nombreuses déclinaisons. C’est le cas, d’une part, au niveau des formats des carreaux. Il est ainsi possible de retrouver du carrelage :

  • au format carré, dans des dimensions de 10 à 120 centimètres de côté pour des modèles standards ;
  • au format rectangulaire, avec des diagonales d’une dizaine de centimètres à plus d’un mètre.

Le choix de la taille des carreaux est principalement conditionné par la superficie de la pièce au sein de laquelle le carrelage sera installé. Plus une pièce est petite, plus il est généralement conseillé de privilégier les carreaux de petites dimensions. Multiplier le nombre de carreaux donne en effet l’impression d’avoir une pièce plus vaste.

De la même façon que les formats, l’aspect du carrelage se décline en de nombreux modèles. De l’effet bois à l’apparence pierre, en passant par du carrelage brillant ou mat, il y a de quoi satisfaire toutes les envies. Tout en conservant ce revêtement facile à entretenir, il est ainsi possible de créer des ambiances totalement différentes d’une pièce à une autre.

L’alternative des carreaux pour les budgets serrés

Comparé à d’autres revêtements, le carrelage a le mérite d’être une solution relativement économique. Il faut en effet savoir qu’il est possible de trouver des références dès 10 à 15 euros le mètre carré pour les produits d’entrée de gamme. Bien entendu, en optant pour des produits de plus haut standing, les tarifs sont bien plus onéreux et peuvent s’envoler à plus de 150 €/m².

Outre le prix du carrelage en lui-même, il convient de prendre en compte le coût de la pose. Il faut ainsi estimer un coût de l’ordre de 25 à 50 €/m² pour la pose du carrelage par un professionnel. Selon la complexité de la pose demandée, un tarif plus élevé peut toutefois être appliqué. Demander un devis à un artisan peut permettre d’estimer plus concrètement le montant global des travaux. Pour les plus bricoleurs, la pose du carrelage peut par ailleurs se faire en toute autonomie.

Opter pour le carrelage en cas de plancher chauffant

Plus que des atouts de nature esthétique ou économique, le carrelage s’impose aussi et surtout comme un revêtement pratique. Opter pour le carrelage est ainsi particulièrement indiqué pour les logements dotés d’un plancher chauffant. Il faut en effet rappeler que le carrelage est conducteur, ce qui permet une propagation efficace de la chaleur provenant du sol. Pour les habitants du logement, il est donc possible de marcher pieds nus sans craindre le froid saisissant qui caractérise le carrelage en hiver.

Dans une maison ou un appartement disposant d’un sol chauffant, donner sa préférence au carrelage par rapport à d’autres revêtements est une décision judicieuse. Par ses propriétés conductrices, le carrelage s’impose en effet comme l’un des sols les plus agréables. En véhiculant la chaleur à l’intérieur de la maison, il permet par ailleurs de favoriser des économies d’énergie. Cela permet de limiter l’utilisation d’autres systèmes de chauffage et ainsi de réduire sa facture.

Enfin, comparé à d’autres matériaux, à l’image du bois notamment, le carrelage se distingue par une plus forte résistance aux variations de température.

Savoir comment réaliser la pose du carrelage

Pour les novices en bricolage souhaitant se lancer dans des travaux de rénovation d’une pièce de vie ou d’une salle d’eau, se renseigner pour savoir comment poser du carrelage est un prérequis. Si poser du carrelage n’est pas nécessairement compliqué, il reste préférable de prendre de bons réflexes pour éviter que les travaux tournent mal. L’utilisation de baguettes et profilés, l’attention accordée aux finitions (les nez de marche et angles des murs notamment), ou encore l’importance de l’étanchéité sont autant de points clés à avoir en tête.

Les baguettes et profilés pour les finitions du carrelage

Pour des travaux concernant la pose de carrelage, l’usage de baguettes ou de profilés est incontournable. Un profilé se présente sous la forme d’une baguette qui peut être en inox, aluminium ou PVC. Le choix du matériau dépend principalement de la pièce dans laquelle le profilé est utilisé. Les profilés en inox sont ainsi recommandés pour les salles de bain, par exemple. À noter que le choix des baguettes peut également être orienté par les autres matériaux présents dans la pièce, par souci de cohérence.

L’utilisation première des profilés est de protéger les angles, qu’il s’agisse des murs ou des marches. En habillant les nez de marche par des profilés en quart-de-rond, le risque de blessure en cas de chute dans les marches est ainsi limité. Il en est de même pour les murs. Un angle saillant pouvant causer des blessures, installer des profilés permet d’assurer davantage de sécurité. Outre l’aspect préventif, les baguettes ont également un rôle de finition. Le choix de ces éléments est donc également important d’un point de vue décoratif.

Revêtements et finitions : le carrelage-2

Utilisation du carrelage dans une salle d’eau, les bonnes pratiques

Si le carrelage peut bien entendu être utilisé au sol, il peut tout aussi bien faire office de revêtement mural, notamment dans les salles de bain. Des modèles de carrelage sont en effet parfaitement adaptés à un environnement humide. Dans ce cas, il est toutefois important de veiller à assurer l’étanchéité du revêtement en réalisant des joints.

Pour des finitions soignées, la couleur des joints peut être d’une teinte proche du carrelage afin de limiter la distinction.

Nous vous recommandons ces autres pages :