L’utilisation du travertin pour l’aménagement extérieur d’une maison

Faire un guide des revêtements et finitions pour une maison et son jardin sans présenter le travertin n’aurait pas de sens. En effet, il s’agit d’un matériau original en matière d’aménagement extérieur et intérieur. En outre, cette pierre naturelle apporte un esthétisme et une touche de luxe très appréciables.

La Rome antique, à son époque la plus faste, a très largement utilisé le travertin dans son architecture. Mais il demeure également un des produits que l’on retrouve fréquemment dans les revêtements et finitions de châteaux de renom, ou encore dans le Sacré-Cœur.

Les propriétés du travertin sont comparables à celles des pierres naturelles nettement plus connues, comme le marbre ou l’ardoise. Cependant, son prix reste bien plus abordable (entre 35 et 60 euros le m²). Souvent utilisé en extérieur, le travertin prend une place de plus en plus importante dans l’aménagement intérieur.

Mais que faire avec cette pierre naturelle et comment l’utiliser ? Nous vous expliquons tout.

Que faire avec du travertin ?-1

Le travertin, une pierre noble pour l’extérieur

Le travertin est une pierre naturelle calcaire formée à l’issue d’un long processus naturel sous l’action du ruissellement de l’eau de source. Cela explique sa surface caractéristique ponctuée de « trous » formés par les impacts récurrents de gouttes d’eau. Cette pierre est reconnaissable à sa couleur allant d’un ton crème à beige plus ou moins clair ou foncé, voire brun. Précisons qu’il s’agit de la couleur naturelle de la pierre liée à la présence de certains minéraux dans la roche.

Plus souvent utilisé en aménagement extérieur (terrasse, margelle de piscine, dallage de jardin, etc.), le travertin conquiert désormais nos intérieurs. Carrelage de sol de salle de bain, déclinaison en vasque ou en bac de douche, mosaïque murale ou carrelage dans la pièce de vie, etc., les projets sont pluriels.

En effet, la large gamme de produits aujourd’hui en vente offre autant de possibilités que d’idées originales. Il est ainsi possible de choisir des pierres de couleur homogène, ou bien de préférer un mélange de tons pour un aspect plus original et authentique. Il faut également savoir qu’il s’agit d’une pierre très résistante, ce qui la rend particulièrement adaptée à une utilisation en extérieur.

En outre, poser du travertin n’est pas si compliqué que vous pourriez l’imaginer. Néanmoins, une pose de qualité ne s’improvise pas. Il est ainsi recommandé de bien se renseigner pour savoir comment poser du travertin en extérieur.

À chaque style, une application précise du travertin

Le travertin est un produit vendu sous différents formats déclinés en une riche gamme de couleurs allant du beige très clair, presque blanc, à beige très foncé. Ainsi, il est possible de choisir sa forme (carrée, rectangulaire, naturelle), ses dimensions (carreaux ou dalles plus ou moins grandes et/ou épaisses), etc. Cette pierre s’adapte alors à de nombreux projets d’aménagement extérieur.

Le choix des caractéristiques techniques d’une pierre naturelle repose en premier lieu sur un critère esthétique, lui-même dépendant du type de dallage que vous souhaitez. Il existe trois formats de finition :

  • le dallage linéaire, les carreaux ou les dalles de travertin sont tous au même format et suivent le même alignement ;
  • le dallage en quinconce est une pose en décalé sur une demi-longueur, néanmoins, les pierres conservent le même format ;
  • le dallage en opus romain est une pose très esthétique, mais plus complexe, composée de pierres carrées et rectangulaires de différents formats et agencées autant à la verticale qu’à l’horizontale.

Mais pourquoi et comment poser du travertin en opus si ce style est plus complexe ? Parce qu’il s’agit d’un type d’application original, naturel et synonyme de luxe. Ce style de finition doit son nom à la technique très largement répandue dans la Rome antique.

Le travertin est donc un produit polyvalent grâce à ses formats variés. Néanmoins, précisons que le format de finition peut déterminer la technique d’application à privilégier (technique collée ou scellée, pose sur plot), tout comme la nature de sol de revêtement.

Une pierre polyvalente et multifonction

Il faut savoir que le travertin est un produit pouvant être utilisé selon plusieurs techniques. Ainsi, il demeure tout à fait possible de poser cette pierre sur un sol en terre ou une chape en béton, mais également sur un sol légèrement en pente. Bien évidemment, le choix de la technique pour poser du travertin dépend d’un compromis entre la nature de la surface de revêtement et le style de pose recherché (linéaire, en quinconce ou en opus romain).

  1. La technique de la pose collée est destinée à poser du carrelage de travertin sur une dalle en béton, qu’importe le style de finition. Il s’agit de la technique la plus simple. Chaque carreau de carrelage est collé sur la chape à l’aide d’un mortier (ou ciment). Aucun joint n’est nécessaire, il suffit d’espacer les carreaux de quelques centimètres et de bien appuyer la pierre contre la surface de revêtement pour faire ressortir le mortier assurant ainsi la jointure. Il convient néanmoins de lisser les joints pour une finition plus propre.
  2. La pose scellée permet de poser du travertin sur un sol en terre. Il est indispensable de préparer le sol en amont afin que celui-ci encaisse le poids du revêtement. Pour cela, le sol doit être creusé jusqu’à atteindre la couche de terre dure sur laquelle il faut poser un géotextile et un lit de sable ou de graviers. Le scellement des pierres est assuré par des joints réalisés à l’aide d’un sable polymère sec à répandre, à tasser entre les pierres puis à abondamment arroser d’eau. En séchant, le sable devient aussi solide que du mortier.
  3. La pose sur plot permet de poser du travertin sur un sol de terre en pente plus facilement. En effet, les plots constituent un support réglable permettant d’ajuster le niveau du revêtement de manière plus fiable qu’avec du mortier ou l’ajustement du lit de pose. Néanmoins, la pose sur plot se réalise sur sol préalablement préparé. En outre, cette technique n’est pas valable avec une finition en opus romain.

Ainsi, le large choix de produits à base de travertin et les différents styles et techniques de pose permettent de nombreuses fantaisies. En outre, il se marie très bien avec d’autres pierres naturelles, telles que l’onyx, le marbre ou l’ardoise. Il est donc tout à fait envisageable de réaliser un revêtement mixte. Le travertin étant vendu à un prix plus abordable que les autres pierres naturelles, son utilisation permet de réduire les dépenses de vos travaux (qu’il soit utilisé seul ou mélangé avec un autre produit).

Précisons également que le travertin subit un traitement hydrofuge qui la protège de l’humidité. Ceci explique pourquoi il est possible de poser du travertin en extérieur alors qu’il s’agit d’une pierre calcaire. Ainsi, il est tout à fait possible de poser des margelles en travertin pour renforcer le cachet d’une piscine.

Que faire avec du travertin ?-2

Un produit résistant et facile d’entretien

Une des craintes communes en matière de choix de revêtement de sol est sa résistance au temps, et surtout aux chocs. Il est rarement envisageable de changer un seul carreau de son carrelage ou une seule lame de son plancher. Ceci est encore plus vrai dès lors que l’on parle d’un revêtement de sol extérieur, sachant qu’il est davantage soumis à de rudes conditions (climatiques, passage de voitures ou d’équipements lourds, entretien moins fréquent, etc.). C’est pourquoi le travertin est idéal pour vos sols extérieurs ! Rappelons qu’il s’agit d’une pierre naturelle formée il y a des milliers d’années, une belle preuve de sa résistance aux assauts du temps.

En outre, comme nous le mentionnions, le travertin doit son charme à l’irrégularité de sa surface pouvant être ponctuée de trous et de fissures naturelles. Cette spécificité rend indétectable un quelconque dommage lié à un malencontreux choc violent (chute d’un objet lourd par exemple). Ajoutons à cela que la pierre de travertin est facilement réparable grâce à un ciment approprié.

Enfin, la pierre naturelle de travertin est un produit très facile d’entretien : de l’eau chaude savonneuse ou du savon noir, une serpillère et le tour est joué. Bien évidemment, la pierre de travertin installée en extérieur peut plus facilement s’encrasser (poussière, boue, coulée de pluie, etc.). Il est alors possible de recourir aux cristaux de soude pour retirer les taches sans abimer la pierre ni nuire à sa couleur naturelle.

Encore peu connue des particuliers, la pierre de travertin se démocratise pourtant de plus en plus. Simple à poser, résistant, produit naturel le moins coûteux, aspect particulier au charme luxueux et facile d’entretien, le travertin possède de nombreux arguments convaincants pour l’aménagement d’une maison ou d’un jardin.

Nous vous recommandons ces autres pages :